AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les enfants d'Astellia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Floto
SPIRIT
SPIRIT
avatar

Masculin Nombre de messages : 5075
Age : 33
Titre : Fouetteur fou à la retraite.
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Les enfants d'Astellia   Jeu 16 Juin - 1:26

Tout enfant, naissant sur la terre d’Astellia, notre chère planète, se voit attribuer de façon automatique la nationalité Astellianne.
De ce fait, il jouit de nombreux avantages, comme par exemple le respect et l’obéissance absolue envers mon illustre personne.
Dans ma grâce ultime, je tolère que les enfants demeurent dans leurs familles jusqu’à l’age de 6 ans.
Ensuite, ils sont conduits en direction de mon immense palais.
Les plus robustes formeront mes futurs soldats. Les plus intelligents seront mes chercheurs. Et enfin les autres seront utiles pour les taches domestiques ou les cultures de Zamas, un fruit particulièrement succulent et délicat, mais qui demande une main d’œuvre monumentale.
A l’age de 8 ans, les enfants défilent devant moi, et me jurent obéissance et souveraineté, enfin la banalité quoi.
Mes petits soldats continuent de s’entraîner, ils sont encore jeunes et inexpérimentés mais la haine les anime déjà. J’aime tellement les regarder quand ils se battent dans des arènes lors de duels à mort, c’est si touchant.
Quant aux petits génies, on les matraque de connaissances diverses et d’un culte de ma personnalité très poussé car les intelligents sont souvent sources de problème s’ils ne sont pas encadrés correctement, c’est pourquoi ils sont coupés du reste du monde qui les entoure.
Les derniers finalement, j’ai décidé il y a peu de leur faire apprendre la cuisine, ayant eu un problème avec ma cuisinière (elle a fini en crème brûlée la pauvre), je me retrouve à sucer les cailloux.
A 15 ans, mes jeunes préférés sont autorisés à aller une fois par semaine dans la chambre des filles pour vider leurs bourses. Ils commencent à être de bons soldats, même si l’expérience leur manque encore.
Les gros-cerveaux se penchent sur les recherches concernant le laser ou encore, pour les meilleurs, la technologie à ion.
A 18 ans, mes soldats sont officiellement des guerriers et ils sont affectés à divers postes sensibles.
Chaque année nous célébrons cet événement en offrant une vierge à chaque soldat qu’ils puissent renouveler la population avec de beaux bébés et nous assistons au spectacle qui s’offre à nous. Ils sont désormais les seuls à pouvoir me regarder dans les yeux, me parler ou encore me toucher, mais sans trop insister non plus, ma patience à des limites.
Quant aux intellectuels, ils sont enfermés dans leurs laboratoires souterrain, solidement gardés et travaillant environ les trois quart du temps. Jamais plus ils ne verront la lumière du jour.
Les autres sont destinés aux champs à la procréation et à toutes les autres taches nécessaires au bon fonctionnement de notre chère planète.

J'espère vous en avoir appris un peu plus sur ma culture en vous narrant ceci.

_________________



Dernière édition par le Lun 1 Aoû - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth Kamui
SPIRIT
SPIRIT
avatar

Masculin Nombre de messages : 4536
Age : 32
Titre : Archange des Ténèbres
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Les enfants d'Astellia   Jeu 16 Juin - 3:35

Dans mon empire, l’éducation des enfants est considérée comme la chose la plus importante après la vénération d’Anubis.
A sa naissance, un enfant est mené dans un sanctuaire d’Anubis situé à côté de chaque maternité. Là un prêtre exécute ce que l’on pourrait appeler un rituel de baptême. L’enfant reçoit une injection de « Souffle Fatal », un poison extrêmement toxique pour l’organisme des êtres vivants, en petite quantité. Le cœur de l’enfant ralentit jusqu’à atteindre les frontières de la mort. Puis leur cœur se remet à battre normalement. L’enfant est désormais un serviteur d’Anubis. Si l’enfant succombe au poison, alors Anubis vient chercher son âme car il est destiné à un autre chemin que celui de la vie.

A l’âge de trois ans les enfants sont placés à l’Académie, plus couramment appelée « école » par beaucoup de civilisation. Là ils suivrent l’enseignement de prêtre d’Anubis qui leur inculquent les premières notions du culte du dieu de la Mort, sous forme d’histoire, de fables, de poèmes, de jeux, d’holo-films… Chaque soir l’enfant rentre chez ses parents, ceci afin de s’identifier au père de famille, citoyen idéal de notre société. Si le père de famille est décédé, celle-ci est confiée à l’autorité du plus proche parent mâle. Si les deux parents sont morts, l’enfant est logé par une autre branche de sa famille.

C’est à six ans que le grand rituel a lieu. Tous les enfants de l’Académie sont rassemblés dans la grande cour du temple d’Anubis. Chacun leurs tours ils passent une série de test que je ne décrirai pas, premièrement parce qu’ils varient d’une année à l’autre, deuxièmement parce que c’est un secret farouchement gardé par notre peuple. Les prêtres rassemblés sous la présidence du Grand Prêtre Draël, interprètent alors les résultats des tests et dirigent chaque enfant vers une orientation adaptée. Il y a 4 catégories : Les scientifiques, regroupant chercheurs, ingénieurs, explorateurs… Les artistes, c’est-à-dire les écrivains, les peintres, les poètes, les politiciens (car un bon politicien doit avoir étudié la force de chaque mot)… Les prêtres, mais uniquement pour les garçons… Les guerriers.
Les enfants sont alors séparés en groupes de 3 à 5 enfants selon leur catégorie, et confiés à un maître qui va leur enseigner tout ce qu’il sait. Les enfants vivent avec lui mais rentrent dans leur famille un jour par semaine, car la famille est une notion importante pour notre peuple. Même si les quatre catégories sont différentes, tous les enfants apprennent l’art du combat au cours de leur apprentissage, mais scientifiques, artistes et prêtres ne sont pas au niveau des guerriers. L’année suivante, un enfant peut essayer de repasser les tests s’il n’apprécie pas sa catégorie actuelle. C’est sa dernière chance de changer de voie.

Pendant huit ans, les enfants suivent l’enseignement de leur maître, tout en continuant à servir Anubis lors des cultes cérémonials. C’est donc à l’âge de 14 ans que se déroule le « Choix Divin ». Chaque enfant subit trois épreuves en rapport avec sa catégorie plus une épreuve de combat, plus une épreuve sur sa foi envers Anubis. S’il passe les épreuves, l’enfant reçoit le titre d’adulte. Il se spécialise dans un domaine de sa catégorie et poursuit ses études à l’université. Il reçoit une somme d’argent pour subvenir à ses besoins, ainsi qu’une attestation lui accordant le droit de fréquenter intimement une personne du sexe opposé. S’il est recalé, un enfant peut passer les épreuves en candidat libre les années suivantes. En attendant il est placé dans la catégorie « main d’œuvre » - c’est le seul mot que j’ai pu trouver pour désigner cette catégorie. En effet elle regroupe des tas de professions qui ne demandent pas de formation spécialisée. Il ne s’agit pas que d’ouvriers, d’ailleurs, nous employons principalement des robots.- Si à l’âge de 20 ans l’enfant n’a toujours pas réussi les épreuves il reçoit le titre de « pérégrin » et l’attestation en question qui lui permet d’oublier son vœu de chasteté. Il peut toutefois continuer de passer les épreuves pour avoir le titre d’adulte.

A 17 ans se terminent les études à l’université. Scientifiques et artistes entrent dans la vie active. Il n’y a pas de chômage dans mon empire. Les êtres les plus doués ne tarderont pas à entrer à mon service et pourquoi pas à devenir un Haut Dignitaire.
Les guerriers sont alors devenus de véritables machines à tuer ; corps à corps, combat à distance, magie de combat, stratégie militaire, histoire de la guerre, respect du chef, ils sont fin prêts à servir Anubis et l’empire. Le plus valeureux, ceux qui auront fait leurs preuves au combat, deviendront sous-officiers, officiers puis avec du courage et du temps, Haut Dignitaire de l’empire.
Les prêtres deviennent des chercheurs de la spiritualité, des explorateurs du monde de la mort, des théologiens hors du commun, des adeptes de la magie noire et des sortilèges de soin. Ils participent également au culte d’Anubis.

Pour les filles c’est assez différent. Comme je l’ai dit plus haut il n’y a pas de femme dans la catégorie des prêtres. Mais à dix-sept ans, toutes les filles des trois autres catégories sont convoquées devant moi pour la grande cérémonie. Je me plonge dans un songe sans fin, laissant la rivière de l’éternité me porter au loin. Anubis peut alors prendre possession de mon corps et choisir quelles filles deviendront ses prêtresses. Il choisit toujours les plus belles, si bien que les prêtres ont publié une thèse. Ils affirment que mon subconscient pousse Anubis à choisir les filles que je prendrais si j’étais maître de mon corps. C’est possible… Ces filles entrent donc dans la catégorie des prêtresses. Elles sont supérieures aux prêtres – sauf au Grand Prêtre Draël, bien sûr – car elles ont été choisies par la Mort elle-même. Elles deviendront les plus puissantes magiciennes de l’empire, les femmes les plus craintes, l’élite de notre nation et si le cœur m’en dit, le fruit de mes désirs.

Un dernier point sur les enfants. Quelques uns de ceux qui n’ont pas survécu au « Souffle Fatal » le jour de leur naissance reviennent à la vie dans des corps d’adultes. La légende veut que dans le royaume des morts, ils aient endurés un entraînement inhumain que seule une personne morte peu supporter. Ces êtres, gardiens du secret de la mort, deviennent mes assassins. Croyez-moi lorsque j’affirme que si un de mes assassins en a après vous, vous êtes déjà mort.

C’est ainsi que se déroule la vie d’un enfant, de sa naissance à l’achèvement de sa formation.

_________________
Nouvelles Photos sur le blog, éclatez-vous :
http://bandeabasil08.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les enfants d'Astellia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» TROISIEME EPREUVE : LES ENFANTS DU NABZ
» Allons enfants de la brasseriiiiiiiiiiiiie
» Les enfants de pokémon: Saison 1
» 7° Conv de JdR de l'Asso Delta-Enfants-Jeunes - 19/20 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la ligue des archivistes :: Le Monde d'OGame :: La Citadelle Légendaire-
Sauter vers: