AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un endroit mystérieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Un endroit mystérieux.   Jeu 20 Juil - 20:21

[HRP] Au vu de l'absence de nos chers maitres du jeu, la partie Rp se meurt doucement. Ce n'est pas de leur faute et ils reviendront d'içi peu pour notre plus grand bonheur.
Mais afin de nous faire patienter, j'ai eu une petite idée qui je l'espère vous plaira, sinon dites le moi et on oubliera tout ça.
Le principe est simple, à partir d'une image que je posterai, on pourra inventer une histoire, les personnes qui veulent y participer peuvent se mettre en groupe ou alors être seul dans l'aventure, c'est à votre convenance.
J'espère que cela vous plaira et si cela se révelle interessant pour vous alors on pourra continuer. #016 Bien évidement, tout le monde peut y participer dans la mesure où il respecte les règles du RP [/HRP]







Essayons donc de créer une histoire à partir de cette image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Aduin Lothar
OLM
OLM


Masculin Nombre de messages : 4982
Age : 110
Titre : Régent d'Azeroth
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 20 Juil - 21:41

Nous étions au milieu de calendrier Lordaeronien. A cette période de l'année, des flots d'astéroides, dérivés par l'attraction de la planète voisine Azeroth, viennent se consommer dans l'atmosphère verdâtre de Lordaeron en abîmant au passage quelques satelites malchanceux. La nuit durant, des milliers de javelots lumineux traversent ainsi le ciel et offrant un spectacle magnifique pour tous les habitants. Ce phénomène appelé "étoiles filantes" est connu depuis la nuit des temps mais ne perd jamais de sa magie. Cette nuit là, le seigneur Lothar, régent d'Azeroth et fondateur de l'empire, était présent pour assister à cette danse interstellaire, ce qui n'est pas toujours le cas car généralement il demeure sur la planète mère et voisine où il fait bon vivre. Llane, nom donné à la lune de la planète, renvoyait assez de lumière venant de l'étoile proche pour qu'on puisse voir dans l'obsurité sans trop de problème. C'est à ce moment là que Lothar décida de rentrer dans son palais, se diriger vers sa prairie privée et de monter sur un des chevaux qu'il élevait. Il respectait ainsi la tradition de ses lointains ancêtres. Une fois sortit avec son cheval, il prit une direction aléatoire et partit guidé par la lumière difuse de Llane. Après quelques minutes de galop, il rentra dans une région qui lui était encore inconnue. Aucune trace de civilisation n'était visible, il était seul avec son cheval perdu dans l'immensité du paysage. Se mettant à l'arrêt, il scruta les environs et finit par apercevoir une faible lueur au loin. Curieux, il prit comme nouvel objectif cette lueur. Sur son chemin, la végétation se faisait dense et de hauts arbres commençaient à cacher la lumière de Llane. Il dut continuer sa route à l'aide de sa lampe de poche munie de piles à combustibles. Il avait toujours en vue cette lueur et s'en rapprochait de plus en plus. Après quelques centaines de mètres au milieu de cette forêt, il découvrit la source de lumière qui l'avait attiré: c'était une grande porte rectangulaire haute de 5 mètres, décorée d'un dragons en or sur chaque piliers retenant la structure. L'intérieur de la porte était composé d'un liquide bleuâtre, semblable à celui qui se trouve dans ses porte de saut lunaires... Descendu de son cheval, il prit le risque de s'approcher de la porte.
Après une rapide inspection, il ne trouva rien d'anormal. Il rammassa à terre une branche et la tendit vers la porte. Il fit passer la moitier à travers le liquide, puis la ressortit. Rien n'avait changé, la branche était exactement la même. N'observant aucun danger, il remonta sur son cheval et passa à son tour dans le liquide. Il se sentit projeté à une vitesse phénoménale, comme s'il passait à travers une porte de saut, et se retrouva de l'autre côte sans aucun mal. Il comprit vite qu'il n'était plus sur Lordaeron, mais bien sur une autre planète. Le ciel était noyé de nuages sombres mais un timide rayon faisait son apparition. Tout autour de lui se trouvait 8 autres portes, semblables à celles qui'il venait de franchir mais elles étaient toutes éteintes, y compris la sienne... sans doute etait-ce des portes à sens uniques. Il n'y avait qu'une seule issue, c'était une petit chemin, il n'eut d'autre choix que de le suivre. C'était un long couloir en pente traversant la montagne. Une fois arriver au bout du couloir, les rochers ne cachèrent plus la vue et Lothar put s'apercevoir vers quoi le couloir lui avait emmené: une cité batie dans la roche même surplombant de la lave en fusion quelques centaines de mètres plus bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 20 Juil - 23:27

*Kellen, nostalgique et reveuse, voulait revoir son monde d'origine, celui qui l'avait vu grandir, qui avait fait d'elle ce qu'elle était. Ses proches lui manquait, les parfums de la fleur de kireseth aussi, de même ses paysages sauvages et étranges propres à Phenix.
Elle décida donc de partir en voyage quelques jours afin de retourner vers les siens. Son voyage ne fut guerre long et quelques heures après le départ, elle vit apparaitre son monde nimbé de la lumière rouge des deux soleils du système. Cette vision lui apporta tant de souvenirs qu'elle ne put détacher son regard de phenix. Un souvenir lui vint alors, plus détaillé que les autres.


Il remontait à sa petite enfance quand encore toute jeune, elle jouait dans les bois aux alentours du village, découvrant les milles trésors de la nature, les plaisirs simples des promenades sous le couvert des arbres protecteurs. Un vent de pétales de kireseth chariant avec lui son pollen subtil semblait la suivre d'ailleurs lors de sa progression. Elle n'y fit pas attention au premier abord, ces vents en cette période de Samain était courant mais vite, elle s'apercut que cela n'avait rien de naturel. Quant son regard se penchait sur lui, il s'esquivait pour revenir ensuite sur ses pas. Un jeu s'entama alors entre Kellen et les pétales. Kellen d'un effleurement de main activa sa pierre qui luit doucement. Le vent alors sembla se calmer et par une douce brise lui indiquer un chemin. Ce chemin dérobé ne pouvait être trouvé que par un oeil avisé sachant qu'en cet endroit ce situait un sentier, autrement les pas ne se portaient pas dans cette direction. Pourtant, il se trouvait là, entouré d'arbres centenaires et couvert de mousse délicate. Kellen suivit le sentier qui la conduisit au centre d'une clairière lumineuse. En face d'elle était une source cristalline, protégée par un amas de caillous étranges. Un cercle était formé au dessus de la fontaine. Un sorte d'arche noire. Les pierres qui composaient ce cercle étaient inconnus à Kellen qui malgré son jeune âge connaissait les carrières de pierre des environs et la façon de les extraire par les laran, elle s'exercait d'ailleurs à lever quelque pierre et à en faire danser certaines parfois. Mais içi, sa pierre semblait ne pas pouvoir agir sur ces roches noires si mystérieuses. Pourtant le vent de pétales était là, virevoltant, dansant et soupirant. Il passait de la fontaine en faisant onduler la surface de l'eau pour ensuite faire voler sa pierre étoile en un doux murmure. Kellen ne comprit pas, bien jeune encore elle était du haut de ses cinq ans. Aussi après avoir joué avec le vent, elle lui dit au revoir ainsi qu'au vieilles pierres, son contact la glaça, mais elle n'ajouta foi à ce contact glacé qu'à la nuit qui tombait.
Elle repartit donc et rentra chez elle où elle raconta son histoire.
Ses parents aimant la savait reveuse mais perspicace et sage malgré son âge aussi partirent-ils le lendemain avec elle découvrir cet endroit étonnant. Mais force fut de constater que sans l'aide du vent de kireseth, le sentier était introuvable. Kellen fut déçue mais ses parents ne lui tinrent pas rigueur. Ils lui dirent simplement de conserver se souvenir, de le faire vivre dans son esprit, peut être un jour prendrait-il de nouveau vie réellement pour délivrer sa véritable nature.


Kellen grandit et oublia doucement ce souvenir. La vie lui offrait bien des trésors aussi se tournait-elle vers eux. Le futur semblait prometteur.
Voici donc où en était ses pensées à son arrivée.
Elle posa le pied sur sa terre et esquissa un doux sourire rempi de joie. Sa pierre activée avait déjà prévenue de son arrivée, nul message n'était utile en ce monde, tout se faisait par les pierres étoiles. Sa famille d'ailleurs l'attendait et c'est avec bonheur qu'elle se laissa aller dans leur bras. Ils rentrèrent à la maison à cheval, se laissant bercer par la route et leurs pensées qu'ils partageaient tous.
La soirée se passa simplement, une communion autour des pierres matrices du village en fut les prémices et un repas frugal termina d'épancher ce bonheur de se revoir.
Kellen alla se coucher en ayant pris soin de porter un regard nouveau sur sa chambre. Elle y retrouva une ambiance douce nimbée de la présence de sa soeur de 6 ans sa cadette qui passait souvent quelques moments dans cette chambre afin de retrouver une présence lointaine qui lui manquait tant.


Quant une brise lui parvint de la fenêtre, une brise subtile à la douceur des souvenirs. Elle tourna la tête et aperçut dans la nuit claire des pétales bleus de fleurs de kireseth voletés dans un ballet mystérieux. Elle fut porté par son souvenir, par cette nostalgie d'entant qui la poussa vers ce vent qu'elle avait tant recherché enfant.
Ses pas furent la copie exacte d'il y avait 14 ans. Le sentier était là, nimbé de la lumière des étoiles et, suivant sous le couvert des arbres ce chemin qu'elle redécouvrait elle arriva enfin à la fontaine et aux vieilles pierres noires. La source coulait toujours et Kellen maintenant assez grande pour apprecier la vasque dans laquelle coulait l'eau pure vit au fond une roche étrange qui ressemblait étrangement à une pierre étoile.
Elle hésita un moment et finalement l'effleura du doigt. La réponse fut immédiate, les pierres naguère noires se teinrent en vert et un halo bleuté fit son apparition entre les pierres. C'était étrange, inconnu, mystérieux mais Kellen sentait toujours auprès d'elle le vent de pétales qui l'effleurait doucement, tentant de la rassurer par sa fraicheur et sa douceur.
Kellen tendit sa main vers le vent qui dansa autour d'elle puis elle marcha vers l'arche bleuté. Au delà, un monde étrange, sombre. Une place entourée de 8 portes semblables à celle qu'elle venait de passer, une autre était allumée si on pouvait dire. Elle chercha un quelconque signe de vie aux environs, mais rien n'apparut au travers de sa pierre qui heureusement était toujours active. Elle suivit le chemin, le seul qui existait et qui s'éloignait des portes. Au loin, un chateau sombre, des montagnes, un secret. Pourquoi l'avait-on guidé en ce lieu ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Ven 21 Juil - 2:55

Dark Sorrow revenais d'une dure campagne, contre un tyran qui menaçait sa contré, quand il décida de faire un petit détour.......Il connaissait un lieu au milles merveilles, ou la nature était maître, et ou elle nous émerveillait par sa beauté.

Il prit donc la direction d'un petit chemin de terre, que seul un connaisseur pouvait connaître. A première vu il n'avait l'aire de rien, mais plus l'on s'enfoncé plus la nature nous offret un spectacle ravissant. Les première fleur faisaient leurs apparitions, tulipe, rose, tournesol......puis vient la forêt, avec ses arbres, s'entremélant, formant un véritable palais végétal. Deux magnifique chênes formaient les piliers d'une entrèe, la voûte était quand a elle formée de lisière majestueuse et verdoyante.......Dark Sorrow connaissaît les mondre recoins de ce palais, il était d'ailleur le seul a connaître son existence. Il savait que plus loin, se trouvé un espèce de sanctuaire, avec en son centre une fleur inexistente partout ailleur. Elle était unique.....de plus elle flottait dans les aires, entouré d'un halo lumineux, cette fleur était la rose noir, emblème d'une très ancienne famille dont Dark Sorrow était le descandant, car cette rose avait était crée par son père Hadès.
Cette rose était empli de magie et était censer représenter la puissance que les Ténèbres possédé........Malheureusement, cette puissance les avait tous consumé, et Hadès sauva le dernier représantant et héritier.....pour l'élever lui même.......son nom était Dark Sorrow.........

Il se dirigea vers cette fleur, qui lui revenait de droit, mais n'avit jamais oser la toucher........Mais cette fois, il voulait le faire, il devait le faire pour connaître la vérité sur son passé.......Il prit la rose.......Elle se transforma au contact de sa main, en une forme de médaillon, représentant des armoiries, celui de la Rose Noire......Puis la nature se mit en mouvement, refermant l'entrée de ce palais pour finalement en ouvrir une autre......Dark Sorrow intrigué, décidat qu'il était temps pour lui, de partir a l'aventure, découvrir ce que ce monde lui caché. Un cheval l'attendait. Il était d'un noir profond, et ses yeux étaient d'un rouge intense, comme si il avait était fait comme le Seigneur Dark Sorrow lui même. Il comprit rapidement que son destin avait était tracé, ce cheval devait l'attendre depuis des siècles.........La vérité allait enfin être dévoilé. Une fois sur sa monture, il se sentit en parfaite symbiose avec elle. Il regarda autour de lui, il n'y avait qu'un seul et unique chemin, contrairment au premier celui si était entouré de fleurs fanées, ainsi que de cadavre.......Une grande bataille avait eu lieu ici, sur certains l'on pouvait voir ses armoiries, sur d'autre était représentait un Dragon d'Or...........Mais étrangement, les armes étaient très anciennes.......en effet, aucune arme a feu n'était présente, il y'avait des sabres, des katanas, ainsi que des shurikens.........tout le long de son trajet il avit vu un nombre inimaginable de mort et de cadavre. Quand il arriva a une petite grotte. Il mit pieds a terre et avança son chevale à côté. Soudainement un lumière empli la caverne, et une épée aparut........ainsi qu'un homme........


Voici Akujiki, arme destiné au chef du clan ninja la Rose Noire, étant leur descandant, elle te revient de droits, prend la.

Dark Sorrow tendit la main, en même temps il se souvenait de nombreuses légendes concernant cette arme. Elle se nourrissait des âmes des combattants morts, et plus elle étaits nourrit plus elle devenait puissante et tranchante......Une fois l'épée en main, la lumière disparut, et tout redevint normale. Il passa son chemin l'arme en main, bien décidé a connaître la vérité sur ses origines. Il arriva devant un immense chemin de pierre soutenu par des colonnes, au dessus d'un rivière de sang......Plus loin, un vieille batisse avec en son centre un fontaine d'ou ne coulait plus d'eau......mais du sang.......qu'elle était cette endroit, qu'était t-il arrivé ici, qu'elle était son histoire........toute ses questions trouveraient une réponse en temps voulut. Approfondissant son exploration, il découvrit une espèce de porte, ou il s'agissait bien d(une porte. Il en existait plusieurs de ce genre sur ses terres, mais toutes était en ruines, alors que celle la était encore bien concervée, comme si le temps avait cesser d'agir en ce lieux. La porte était faite de deux colonnes d'un blanc éblouissant........des roses étaient sculptées sur ces colonnes.......sur ces deux colonnes était posé un arc de pierre avec en son centre une pierre translucide d'un bleu azur.........Alors qu'il s'approcha, la pierre se mit a luir, est quelque chose de belu, apparut, sa avait l'apparence d'un tourbillon, mais de constitution visqueuse.......Inconsciement, il savait de quoi il s'agissait......car parmi toute les légendes qu'il connaissait, l'un d'elle parlait d'un portail transdimentionnelle , d'où les Dieux faisaient leur apparitions lor de cérémonies, il était dit, que seul les sorciers et guerrisseurs avaient accés a ce lieu. Maintenant c'était a Dark Sorrow de suivre la voie de ses ancêtres, et pour cela il devait traverser ce portail.......ce qu'il fit accompagné de son cheval.

Il réapparut de l'autre côté, la porte d'ou il veanit était au centre d'un cercle, cercle formé par des colonnes, et entre chaques colonnes ce trouvait une porte identique a celle qu'il venait de franchir. La encore il n'existait qu'un unique chemin, qu'il suiva immédiatement suivi de son cheval. Se chemin menait a une obscure cité, où l'on pouvais voir un château en son centre, car il était sur-élevé par une montagne...........enfin il y était........la cité dont il avait tant entendu parlé........la cité qui lui révèlerait ses origines et son passé..........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Dim 23 Juil - 0:43

Il n'etait rien.
Cette realité il l'avait fait sienne depuis plus d'un demi siecle. En somme sa vie se resumait aux haillons qui couvraient tant bien que mal son corps frele et sa fidele monture qui, il le savait, n'allez pas tarder a rejoindre le calme et la pleinitude des vertes prairies d'Hyperion.
Etait ce une vie finalement d'avoir fait des routes sa demeure et de la terre aride sa maitresse?
Non certainement pas, bien d'autres avaient choisi cette voie perilleuse a travers la roche et les etendues salines qui occupaient la majeur partie du paysage, leurs experiences horribles lui avait été conté il y a longtemps si bien qu'il en avait presque oublié les voix qui avaient portés, au rythme du tombourin et de la flute salusanne, les plaintes et les cris de ces hommes defaits partis sans laisser de trace, sans vrai but pour guider leurs pas.
Il admirait beaucoup etant jeune, le courage et la volonté de ces cavaliers a l'allure spectrale, au fil du temps il avait compris que ces hommes n'etaient plus que l'ombre d'eux mêmes.
Ce n'est certes pas par choix que le Shogun avait refermé derriere lui les portes de son enfance et de tous ce qu'il cherissait pour se tourner vers un avenir qui n'en etait pas un.
De la famille il se rappellait en avoir eu, une vieille femme en particulier qui avait bercé ses nuits lorsqu'il luttait sans relache contre la fievre, sa grand tante lui semblait il, elle etait morte bien avant son depart laissant deriere elle d'importantes dettes de jeux, une vie miserable dans une maison en torchis et un orphelin sur lequel s'abattait le poids de la solitude.
Bien sur, il avait été confié a un couple de modestes paysans qui l'avaient acceuillis malgré le poids que representait une troisieme bouche a nourrir.Ses parents adoptifs, il n'avait jamais eu a s'en plaindre, des gens simples fertilisant de leur sueur et de leur sang les terres qui etaient les leurs.Mais ce ne fut pas assez, en tout cas au gout des creanciers du shogun, harcelant le jeune homme allant même jusqu'a essayer de s'approprier les terres de ses baux parents par la force, il avait alors été contraint de travailler pour ces notables pourris jusqu'a la moelle pour eviter le piloris aux fermiers innocents.Durant cette periode il effectuaient la basse besogne pour satisfaire le diametre du porte monnaie de ses patrons et au bout du compte il avait obtenu l'annulation de ses dettes pour "services rendus" et avait decidé de partir pour de bon, quittant la ferme familiale et le pays dans lequel il etait né.

Il s'etait demandé par le passé pourquoi il continuait a s'accrocher a la vie.Il aurait pu maintes fois aller se briser sur la roche poreuse du cayon qui balafrait le pays ou se jeter dans les crocs acerés des loups de la plaine, Pourquoi?
Il savait trés bien au fond de lui que lorsqu'il trouverait la reponse, il n'aurait plus de raison de vivre.C'etait cette quete absurde que l'homme accompli parfois dans un elan de profond desespoir qu'il avait entamé depuis 50 ans deja...
Ses pas l'avaient mené en ce jour, comme tout les autres jours, dans une plaine aride ou les premiers rayons du soleil faisait fuir au fur et a mesure les ombres fraiches de la nuit.
A demi eveillé sur sa selle il ne se rendit compte de rien lorsque son cheval passa sous une ancienne arche pierre seche usée par le temps, lorsqu'il ouvrit les yeux il crut être tombé tout droit dans un reve, une experience nouvelle pour quelqu'un qui s'endormait chaque nuit sans espoir d'un lendemain.Mais il devait se rendre a l'evidence, les murs fortifiés et les hautes tours qu'il etait en train de comtemplait ainsi que le cours d'eau qui percait l'immense structure de part en part etaient bien réelles...


[hrp]je signe mon retour par un rp, excusez moi s'il un peu maladroit il se fait tard et ca faisait bien longtemps que je n'avais plus ecris[/hrp]

[Edit Kellen]Je suis bien contente de te revoir Shogun, et comme toujours tu écris merveilleusement bien #016


Dernière édition par le Mer 26 Juil - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mer 26 Juil - 0:15

*Les pas de Kellen qui se faisaient plus hésitants au fur et à mesure de la marche vers le palais étrange, finirent par la laisser immobile au milieu de la route nacrée qui ne manquait pas d'un certain charme, si on faisait abstraction de l'imposante batisse vers laquelle le chemin menait.
Ainsi, immobile à fixer cette demeure de laquelle émanait une aura inconnue, un nuage étrange dans lequel se mélait mystère et légendes, tristesse et malheur, Kellen ne preta pas tout d'abord attention à ses impressions qui provenait de sa communion avec sa pierre étoile.
Puis la réalité revint doucement faire surface à son esprit et elle prit conscience de présence en ce monde, ses présences étaient bien connues, respectées et fort appréciées. Elle reconnut par son aura sombre, le seigneur Dark Sorrow qui semblait être partagé entre la surprise et l'envie de découverte. Quelque souvenir, quelque passé semblait le lié à ce lieu et il espérait apprendre. Cela se voyait à sa démarche, à sa détermination, à ce sabre qu'il portait à son coté, un sabre à la lame fine à l'acier pur et brillant, un sabre sacré...
Puis Kellen reconnut au loin bien plus proche du palais qu'elle même, le seigneur Lord Aduin Lothar, il semblait lui aussi surpris mais sa hardiesse et son courage l'avait amené en ce lieu sans qu'il fléchisse ni doute.
Elle porta son esprit à leur rencontre, leur signifiant par là sa présence à leur coté.
Puis elle sentit une autre présence, un cavalier inconnu fatigué par les âges et le temps, mais semblant avoir vécu maintes vies et connues nombres de sagesse oubliées par les mémoires. Il semblait retrouvé une certaine liberté sur cette planète alors qu'il avait toujours porté le poids de la responsabilité et du devoir avec respect et soumission.
Elle demanda par son esprit au seigneur lord Aduin Lothar et au seigneur Dark Sorrow de venir la rejoindre, il était parfois plus aisé de découvrir un monde, un mystère à plusieurs.
Son esprit se porta alors vers l'inconnu cavalier. Doucement, elle lui murmura en un souffle délicat son nom et lui montra l'endroit où elle se trouvait.
Les pas de son cheval ne pouvait que mener à elle, sur ce chemin de pierre nacré. Alors quand il la verrait, serait-il apaisé et serein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mer 26 Juil - 13:12

[Hors RP] Je sais que mon style d'écriture peut paraître décalé voir même farfelu, mais ça fait un petit temps que j'avais dit à kellen que je posterai ici.. Razz (ne soyez pas trop dure avec moi)[/Hors RP]

CHAPITRE I --- L'arrivée


*Pendant ce temps, Sante était à bord d'un vulgaire chasseur léger model AZTY-0098 acheté d'occasion lors du règne du mythique Lordjc, empereur du XIIIème empire ogamien qui disparut mystérieusement. L'idée de Sante était simple, battre le record du tour de l'empire, en chasseur léger, en moins de 765jours, le tout sans escale. Ses calcules étaient précis, parcourir l'empire en ligne droite à une vitesse de croisière réduite à du 10%, son défis était réalisable et non coûteux ! Tout particulièrement en cette période de neutralisation des armées de l'empire depuis qu'un certain fab, 101ème du nom, prit le contrôle des opérations. Le nouvel empereur trouvait que tel les rois de jadis, celui ci connaitrait la gloire si l'histoire le retenait, non seulement, comme étant un grand pacifiste qui mit fin aux grandes invasions barbares mais aussi comme étant le promoteur d'un si incroyable voyage...*

*Extraits du journal de bord (vocal s'il vous plaît)...*


Jour 1 : Je suis parti sans foule pour m'applaudir, non pas parce que je le voulais pas, mais parce que ma région natale n'applaudit ses héros que lorsqu'ils reviennent vainqueur... Un peu comme certaines races de coqs... En parlant de coq, ca me fait penser à une recette de cuisine que ma mère me faisait étant jeunes, je pense que c'était aromatisé avec du paprika et de la noix de muscade le tout cuit au four à 200° pendant...

*Partit depuis à peine 3h, Sante est déjà nostalgique...*

Jour 47 : J'entame la dernière bouteille de bière du vaisseau, je ne pensais pas qu'un tel voyage pouvait être si ennuyeux...

Jour 48 : J'en peux plus, ça fait 24h que je n'ai plus bu d'alcool...

Jour 88 : Après m'être documenté dans la base de donnée du vaisseau, j'ai trouvé le processus de fabrication du vin, je suis sauvé !

Jour 120 : Après une centaine de tentatives, j'ai fabriqué du jus de pommes...

*Pendant ce temps, le pilote automatique continue de diriger le vaisseau dans l'espace...*

Jour 179 : AHaHAHahahaahahaha alors comme ça, vous êtes ceinture noire de danse country monsieur l'écureuil? C'est ce que l'on va voir ! iiiiiyaaa !

Jour 234 : "une souris verte qui courait dans l'herbe, je l'attrape..."

Jour 270 : J'aurai du prendre ma console de jeu, je ne pensais pas que 765jours pouvaient passer aussi lentement et ce ne sont pas ces quelques posters de playman (vous vous rendez compte que le mot "playmate" est dans le dictionnaire de microsoft word alors que d'autre mot plus interessant comme "barakis" n'y sont pas, spéciale dédicace à une catégorie de belges qui peuvent comprendre, vive la langue française !) qui vont réveiller mes instincts...

Jour 324 : "Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes..."

Jour 325 : "Tu ne peux pas voler..."

"Tuuuuuuuu tuuuuuuuuu tuuuuuuuuu tuuuuuuuuu tuuuuuuuu" L'alarme?! Que se passe-t-il??? *Sante se précipita sur le radar...* OH NON ! UN TROU NOIR ATTIRE MON VAISSEAU ! Il faut que je prévienne la base !
*Il prit la radio et envoya un message de détresse...* PAN PAN PAN, this is AZTY-0098, On 102.0, For Any Aircraft or Control in the vicinity, My position is 4:380, (m**** comment on dit trou noir en anglais si je le fais en français, ca va tout casser, bon euh.. je me lance) There is a black true, Requesting Immediate assistance... *Une voix dans la radio...* "Ici la base, pourquoi parle tu en anglais Sante? Et que veux tu nous dire comme vérité sur les blacks? Sorry mais je ne mange pas de ce pain là, utilise la radio en cas d'urgence et non pour tes stupides blagues... Over !"

"Kchiiiiiiiiiiiiiiiiiii brrrrrrrrr"

Je suis perdu, la radio n'émet plus... Il ne me reste plus qu'à mourir en homme... (Sante se leva, salua alors que son vaisseau se dirigea vers l'inconnu... Non en fait, il s'est construit un fort avec l'emballage en carton des réserves d'aliments et s'y réfugia pour pleurer...)

Les secousses s'arrêtèrent, Sante regarda par la fenêtre de son vaisseau et il vit un bien étrange paysage, il atterrit, tanpis pour son record du monde... Au loin il pouvait voir un cavalier et encore plus loin, un château dont le style d'architecture lui était inconnu... Sûrement du style glariocton, dit il sans grand conviction... Sante était étranger sur cette planète, il se mit en route en sachant que si il voulait reboire de l'alcool un jour, c'était le seul moyen...


"Musique d'aventure..."

[Hors RP]Sante boira-t-il à nouveau de l'alcool un jour? (c'est angoissant vous ne trouvez pas? Ca me fait penser à l'épisode où Oui-Oui avait perdu son chapeau, la musique hyper angoissante me faisait "flipper"... J'ai pensé à l'image et voilà ce qui en est sortit, vous parlez d'imagination de "caca" hein? Sante, le visiteur d'une autre dimension dans le futur qui se retrouve au moyen age... Un re-make de la planète des singes en quelques sortes ou de Christophe Colomb (si ca se trouve, il était tel un Sante sur son bateau Razz)[/Hors RP]

[à suivre]


Dernière édition par le Jeu 10 Aoû - 21:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 27 Juil - 1:10

Il resta pendant de longues minutes a fixer le paysage et en particulier la structure fortifiée qui se situait en contrebas, il put apercevoir de la ou il était des lueurs orangées qui dansaient avec énergie sur la pierre blanche de l'édifice, adoptant parfois des postures plus lascives avant de reprendre leur valse endiablée. Peut être que la cité avait pris feu! Peut être que la guerre était aux portes du château!Le shogun se réajusta sur sa selle, mal a l'aise. Aucun bruit de bataille ne lui parvenait. Quoi que ce fut il fallait que le shogun s'en éloigne et le plus tôt serait le mieux, après tout le meurtre de pauvres voyageurs était peut être aussi de mise dans ces contrées. Il chassa un vilain souvenir de ses pensées. Le problème était maintenant de s'orienter dans ce paysage inconnu, froid et hostile. Comment était il arrivé ici? Il était sur qu'il n'y a pas quelques minutes encore il parcourait des terres sèches, tout aussi hostiles, mais quasiment désertique, sans point d'ombre et ou les veines brunes d'épices dans le sol venait a peine perturber l'écrasante uniformité de la terre ocre.
Peut être qu'en fait ce paysage désertique, ou les vagues de chaleurs rendent la ligne d'horizon floue, était une illusion, un cauchemar qui venait de prendre fin.
Peut être que toute la vie qu'il avait cru vivre ces dernières décennies n'étaient qu'un tour joué par son esprit et que les vertes prairies, le glacier derrière le château aux formes harmonieuses l'avaient acceuilli le jour de sa naissance.
Son ventre se noua soudain, il avait cru un instant pouvoir effacer la triste vie qu'il avait mené sur Siarra mais le réalité du moment le percuta de plein fouet:il n'était pas chez lui!
Une nouvelle fois il se réajusta sur sa selle et referma, a l'aide de ses deux mains, le peu de vêtement qu'il portait. Le vent s'était levé mais il n'était pas sur que c'était lui qui etait a l'origine de ses tremblements.

La froid, la faim et l'angoisse le poussèrent a lancer son cheval sur un petit chemin de terre parsemé de mauvaises herbes, les gens de la région avait du se réfugier dans le château pendant l'attaque et s'il elle durait depuis plusieurs jours, il était normal qu'ils aient délaissé l'entretien des voies de communications. Son hypothèse parut lui convenir, en tout cas la logique de la situation parut le calmer quelque peu.
Penser, réfléchir, anticiper, analyser. Autant de notions qu'il avait du mettre en pratique très tôt pour s'en sortir que se soit dans son village natale ou dans les terres désertiques qu'il avait foulé autrefois.
Son destin il n'en était pas maître en revanche il savait se servir de son cerveau. En outre il se dirigeait sur le sentier depuis quelques minutes sans savoir ou il allait, il s'était bien sur assuré qu'il n'allait pas en direction du château, pour l'instant il avait plus envie de rejoindre le cours d'eau qu'il avait vu tout a l'heure pour se désaltérer d'une part et d'autre par pour lui donner un repère non négligeable sur un terrain qu'il ne connaissait absolument pas.
Le vent avait cessé de souffler en revanche une légère brise lui parvint sans qu'il sache d'ou.
Une douce brise qui lui caressait délicatement les sens et embrumait son esprit. Son rythme cardiaque s'accéléra, sa température corporelle augmenta légèrement,son coeur se gonfla si bien qu'il sentit la peau de son torse se tendre un peu plus.Au milieu de ce tumulte la brise vint lui porter un mot dont il ne comprenait pas le sens:Kellen.
Il n'avait pas idée de ce que cela pouvait bien être mais a l'évocation de ce mot une image lui vint en tête, il y voyait un personnage monté tout comme lui sur le bord d'un chemin semblable au sien.
Le paysage était en effet très ressemblant et sans qu'il sut pourquoi il se sentit malgré lui attiré par cette personne dont il ne voyait pas le visage.
Cette attirance avait soudainement prit le pas sur sa méfiance, ses doutes et sa prudence qui lui avait valu d'être en vie aujourd'hui. Il haussa même le légèrement l'allure de son cheval sur de l'endroit ou il allait, une sensation grisante et en même temps unique. Il aperçut bientôt, au detour d'un bosquet, la silhouette campée sur son cheval, il jugea la personne plutôt fine,plus petite que lui même si la distance faussait ce genre d'affirmations.
Qui cela pouvait il être? Un assassin? Peu de chance que se soit le cas le Shogun avait payé ses dettes depuis longtemps et il ne pensais pas avoir offensé qui que se soit depuis son depart, en somme il n'avait rencontré personne durant sa longue errance. Un déserteur ou un bandit? La aussi il fit une croix sur cette hypothèse, toute personne de cette trempe se serait caché dans les sous bois au lieu de se montrer aux yeux de tous.
Ou alors étaient ils plusieurs en embuscade dans les fourrets et celui ci faisait office d'appât pour les voyageurs solitaires en mal de compagnie. Une nouvelle brise vint chasser ses dernieres reflexions.
Le Shogun conclut simplement que se devait être une personne qui n'était pas de la région et qui devait être aussi perdu et seul que lui.
Il se demanda un instant ce que cela devait être d'avoir de la compagnie.
Voyager a deux, partager des moments inoubliables dans des paysages inconnus... De toute facon il ne tarderait pas à le savoir pour peu que cette personne accepte de chevaucher a ses cotés.
Pendant ce temps il s'était rapproché un peu plus et il se félicita de son sens de l'observation: il avait bien affaire a une personne de plus petite taille, d'environ 1.70 m avec des épaules plus fines que les siennes. Mais la personne était en contre jour et il ne pouvait toujours pas voir son visage...


[hrp]Bonne lecture!J'espere que ca vous plaira #016 [/hrp]


Dernière édition par le Jeu 27 Juil - 16:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 27 Juil - 2:48

Perdu dans ses pensées, dans ses questions sur son existence......quelques images de sa tendre enfance lui revint a l'esprit. Un buisson, des enfants, qui jouent ensemble......et lui......seul......encore seul......toujours seul.....éloigné assis sur l'herbe, sous un arbre mort, foudroyé par la foudre. Il regardait les petits enfants jouer sans lui, une profonde tristesse l'envahissait.......et il se demandait pourquoi......pourquoi personne ne voulait jouer avec lui.......pourquoi n'avait-il aucun amis. Une terrible haîne suivait toujours ses questions, suivi ensuite d'une envie de mort, de sang.......Puis enfin venait les larmes, ces larmes qui étaient de couleur rouge..........
Il revint soudain au monde qui l'entouré, son cheval était stoppé......ses yeux rouges tournait vers un chemin, menant au château, ce chemin était nacré........Mais pourquoi ce chemin préoccupé tant son cheval. Bien que lié a lui, il ne comprenais pas cette fois les sentiments de sa monture. Peu importé, il fallait y allé, il était hors de question de reculer si près du but.......Alors qu'enfin toutes ses questions allaient avoir une réponse.

Il fit donc signe a sa monture de continuer sa route.........juste le temps pour Dark Sorrow, de replonger dans ses souvenirs. Cette foi, il s'agissait d'une fête organisé par l'une des puissante famille installé près de ses terres, ou plutôt des terres de ses parents.....adoptifs....Il n'avait que 5 ans.......les grandes personnes, restaient entre elles, parlaient de finance, de propriété.........bref, de tous ce dont Dark Sorrow parlerait lorsqu'il serait lui même propriétaire des terres que ses parents lui lègueraient. Les enfants eux.......s'amusaient, ils avaient leurs épées, d'entraînement, et faisaient des combats, des duels, des 1 contre 3 etc.......ou alors formait deus camps afin de faire une bataille............Mais là encore il n'avait pas été admis parmi eux........il restait désespérément seul..........il ne put contrôler sa souffrance cette fois.........ses yeux devinrent rouge pour la première fois.....une voix lui disait de les tuer....de les tuers tous pour se venger de toutes les souffrances qu'il endurait a cause d'eux.............Alors qu'il s'approchait son katana d'entraînement en main.......il fut stoppé par sa mère, sa ravissante mère, si chaleureuse, si compréhensive, si aimante.......elle était la seul personne capable de réfréner les pulsions sanguinaire de son fils, de renvoyer le Démon habitant son corps, dans les abysses.............Car sa mère savait qui il était, et elle savait que tôt ou tard, Hadè reviendrait réclamé son dû...........et il viendrait lorsque le Démon aurait fait surface.........mais sa Dark Sorrow l'appris bien des années plus tard...............

Quelque chose le fit sortir de ses souvenirs.........il connaissait cette aura, ce sentiment de chaleur et de bienveillance........Enfin il comprit ce que sa monture avait sentit......c'était cette aura....qui était pour lui inconnu, immédiatement le rassura en communiquant avec lui.........Mais restait encore a savoir qui était la personne avec une tel aura........Sa mère !!......non, bien qu'ayant la même aura sa mère était morte depuis bien longtemps il le savait bien........Kellen !!! Oui cela ne pouvait être qu'elle...........ici ?!.....mais comment ? pourquoi ?? Ce chateau faisait parti de son passé a lui......Puis il sentit deux autres présence proche, une inconnu, et l'autre.............Lord Aduin Lothar !!
Tout ceci devenait incompréhensible pour lui........le destin avait voulut qu'ils se rencontrent........c'est qu'il y avait une raison, dans ce château devait ce cacher une vérité que Dark Sorrow ne pourrait pas endurer seul.....mais laquelle......seul le temps le lui dirait............

Il rejoignit donc Dame Kellen....elle était la, peu rassuré, mais ne le montré pas, seul son aura nous le faisait sentir.....Néanmoins, il sortit Akujiki de sa torpeur.......la prenant a la main elle se réveilla.........la lame se mit a scintiller, des symbole démonique apparure de ton son long, elle s'entoura d'un halo lumineux rouge, les runes se mirent a brillait de couleur doré...........Dark Sorrow sentit la puissance de cette arme, elle avait été allimenté par beaucoup d'âme depuis sa création........Il se tint près a attaquer, positionnant la lâme vers le bas, le bras tendu.........son aura s'emplifia........l'arrivé de l'étranger était proche.........le combat allé peut-être déjà commencer........ami ou ennemi.........était la seul question qui raisonnait dans son esprit pour le moment..........


[HRP] Au fur et a mesure, de l'aventure plein de souvenir feront surface, faisait ainsi connaître un peu plus le personnage, ainsi que ce qu'il est devenu [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 27 Juil - 17:30

Kellen se tenait donc sur le chemin, ayant appelé chaque seigeur de sa connaissance qui se trouvait non loin d'elle.
Ainsi, elle attendait repensant à cette fontaine étonnante qui se dressait au coté de l'anneau de pierre. Pourquoi au fond de la vasque était dessiné une pierre étoile, cela avait-il un rapport avec l'arche ?
Au premier abord, on pourrait croire que non, l'architecture, les cultures semblent complètement différente, on pourrait penser que ces deux construction ne sont pas de la même époque, de la même facture ni du même style.
Mais pourtant, à peine effleurer la pierre étoile, l'arche s'éteint prit de vie et avait arboré un halo bleuté étrange, cette porté s'était ouverte et la pierre étoile semblait en être la clef. Pourquoi, quel était le lien véritable entre ces deux objets.
La civilisation de Kellen était incapable de construire une telle arche sur une planète mais la fontaine semblait pouvoir être attribué à son peuple, peut être était les chieris, ces ancêtres mystérieux et presque inconnus.
Kellen n'avait jamais eu connaissance d'un autre peuple qui aurait su utiliser les pouvors d'une pierre étoile, jamais elle n'avait rencontré d'autres peuples ayant des pouvoirs semblable au sien.
Quel était donc l'origine de ce lieu, quel était son histoire, pourquoi maintenant ?
Beaucoup de questions pour peu de réponse se dit alors Kellen.


Elle regarda alors autour d'elle, pour essayer d'apercevoir une silhouette connue et amicale. Son regard se porta alors sur le palais à l'aura changeante, instable, méfiante.
Ce monde était comme redécouvert, il semblait sortir de son cocon, il semblait prendre vie au contact de la présence des seigneurs qui avaient posé le pied sur cette terre. C'était étrange, il faudrait découvrir tant de chose, seule peut être...


C'est alors que Kellen vit approcher au loin le seigneur qui portait les stigmates de sa soufrrance et de sa solitude tellement ancrés dans son ame que s'en était une déchirure de sentir sa présence. Mais cela ne devait être rien comparé à son expérience véritable, car sous cette soufrance se cachait un esprit fort et sage, un esprit étonnant d'ailleurs.
Kellen sentit le regard du seigneur posé sur elle, il essayait de la connaitre, d'en savoir plus sur elle par son maintien, sa physionomie, mais ses traits lui étaient encore inconnus car Kellen se tenait à contre jour. Elle attendit qu'il s'approche encore pour par sa pierre qui se mit à luire murmurer le nom de Kellen, murmure qui se fondit dans le vent et qui dansa doucement dans l'air, ce faisant elle se tourna pour permettre au seigneur de découvrir ses traits.

Elle ressentit alors l'approche du seigneur Dark Sorrow prit de doute et emporté dans un flot de questions.
Car il semblait être fortement lié à ce lieu, à ce palais, aussi la présence d'autres seigneurs amis devait l'étonner. Il désirait obtenir des réponses à son passé, il voulait comprendre mais pourquoi d'autres seigneurs içi ? C'était un mystère pour lui.
Cependant, il se dirigeait vers Kellen, confiant et rassuré. Il sortit son épée sacrée, ce qui eut pour effet de ne pas rassurée Kellen au contraire.
Cette épée était dotée de vie, avait sa propre volonté, pouvait maitriser les esprits et.. prendre des vies par sa seule soif, son seul désir jamais assouvi... Elle semblait parler et Kellen l'entendait, des paroles étranges à la consonnace inconnue, un dialecte ancien au résonnance de la mort, de la vie, une sorte de tourbillon des âmes. Cette épée connaissait les mondes, traversait les siècles, les ères, elle était terrifiante, le miroir de sa propre fin se refletait dans cette lame.
Mais le seigneur Dark Sorrow semblait la maitriser avec aisance et courage. Elle répondait au moindre de ces gestes, à la moindre de ces paroles à une vitesse inouie, elle anticipait presque ce qui inqiuétait Kellen.

Le seigneur inconnu s'approchait d'elle tout comme le seigneur à l'épée magique. Et Kellen comprit. Il fallait empecher une confrontation. Il fallait établir confiance et respect entre chaque seigneur. Kellen sentait que le seigneur à l'âme triste était sage et ne lui voulait aucun mal, la vie lui avait tellement apporté malheurs et souffrances qu'il ne voulait pas infliger ces maux à quiconque il en connaissait trop la nature.
Aussi, kellen par sa pierre communiqua avec le seigneur Dark Sorrow.
Elle lui apporta une onde de paix et de confiance ainsi que de remerciements, lui montrant l'âme du seigneur inconnu, lui faisant part des sensations qu'elle ressentait par sa présence, un mélange de respect, de confiance et d'espoir.
Elle espérait que ceci suffirait à donner confiance au seigneur dark Sorrow dont l'épee l'effrayait.
Mais elle s'inquiétait plus de ne pas avoir de nouvelles du seigneur Lord Aduin Lothar. L'avait-il entendu ? Allait-il bien ?


Dernière édition par le Jeu 27 Juil - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 27 Juil - 19:09

[Hrp] c'est un bonheur de lire tes Rp Kellen [/Hrp]

L'épée lui parlait, dans langage disparut depuis des siècles, dialecte apparut bien avant l'an 0, et disparut bien avant également.Akujiki lui disait, qu'elle avait faim......il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas causé la mort......Mais seul quelques êtres élus pouvait la contrôler......aussi non, celle-ci se retournait contre son possesseur. Dark Sorrow avancait toujours, son destrié près a l'attaque, sachant exactement ou ce trouvait l'ennemi potentiel.........Mais quelque chose dissuada Dark Sorrow d'attaquer....peu a peu, son âme pleine de tristesse, s'empli de chaleur, une nouvelle fois. Kellen.......mais que voulait-elle lui dire.....ami.......était le mot qu'il entendait......il s'agissait d'un ami.......alors il n'y avait plus crainte a avoir.

Akujiki rendort toi.......

Ces mot raisonnèrent dans toutes la vallée, du fait qu'il avait était prononcé dans ce dialecte si mystérieux aux oreils de personne ne descandant pas de sa ligné. La lame, s'executa, elle redevint terne, sans vie, les runes disparurent.......Akujiki c'était rendormie. Dark sorrow avança le coeur plus légé, mais cela le fit retomber dans ses souvenirs si lourd, étrangement, il n'avait jamais repensé a son enfance, ce lieu avait un rapport avec ses retour succesif en enfance, comme pour lui révéler au fur et a mesure la vérité sur sa vie.........
Il a avit 7 ans.....il était en train de manger, avec ses parents.......et sa demi-soeur.........une demi-soeur ?? Jamais il ne s'était rappelé qu'il avait eu une demi-soeur !!! Qu'était t-elle devenu.........c'était ce que se souvenir allait lui apprendre. Alors que le diné se passé tranquilement, une conversation épineuse vint sur le tapis.......la solitude de Dark Sorrow.....qui s'appelait Herzen, a cette époque......ce prénom raisonné, il y'a bien longtemps qu'il l'avait oublié, au profit de son nom qu'il avait choisis en fonction de sa nature, Dark, pour le mal et Sorrow, pour la tristesse tant enduré et dont il était encore empli..........Ce soir là......oui il s'en souvint, sa demi-soeur le rejeta......elle aussi, sa propore famille..........qu'elle erreur se fut.........le démon cette fois ne put être stoppé, il anima le corps de Herzen, les yeux rouges sang, le visage sombre......il quitta la table pour mieux attendre cette traitresse dans sa chambre.................Il était tard lorsqu'elle arriva. Lui était tapis dans l'ombre, près a agir, alors qu'elle se tournait, il attaqua, la prenant par derrière......l'egorgeant avec un vulgaire couteau de cuisine......le sang giclat........le corps tomba pris de convulsion..........Alors que ce souvenir refaisait surface, il arrivait auprès de Kellen.........

Lorsqu'il fut pris d'une énorme douleur, le faisait se plier en deux, que lui arrivait-il, il ne le savait pas.......ce qui fut sur, c'est qu'il tomba a terre au pieds du cheval portant Dame Kellen........il était lui même pris de convulsion..........et perdi connaissance.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 27 Juil - 23:43

CHAPITRE II --- L'emprisonnement


*Plus tôt dans la journée…*

*Sante avança donc vers cet étrange palais. Son humeur changea complètement, il était beaucoup plus anxieux, plus pensif et craignait de ne plus jamais voir ses enfants, ses petits enfants et ses arrières petits enfants, étant d’origine elfique, celui-ci avait 345ans et n’allait pas tarder à passer à sa 346ème année. Vu ses origines, sa vue est perçante et très précise.*


Que vois je ? Un pont ?! *Sante avança d’un pas hésitant sur l’unique chemin qui menait jusqu’au bâtiment… A mi chemin, il regarda dans le vide…* « Si mon fusil laser tombait, comment ferai je pour le récupérer ? » *Soudain, notre héros sentit une douleur, comme si une créature lui avait enfoncé ses quatre griffes dans le dos…* Halte là étranger ! *Dit une voix derrière lui. Sante se retourna, il vit quatre chevalier lui tendant leurs armes comme pour l’empêcher de bouger.* Ola compagnons, calmons nous, je suis là en amis ! *Essayait il de dire avec une voix hésitante qui essayait de faire croire qu’il était assuré.* Regardez, ce sont mes papiers d’identité. *Sante sortit une carte électronique de sa poche intérieur, l’entra dans la fente de sa manche contenant un petit ordinateur.* Plus que trois barres de batterie ?! Je vais devoir économiser l’énergie, ne sachant pas combien de temps de je serai ici… Regardez qui je suis… *Un hologramme représentant Sante apparut au dessus du bras de celui-ci..* « Nom : Sante, âge : 345ans, statut : chef de la garde sylvestre frontalière… » *Un des gardes prit de panique en voyant ce bien étrange objet, braqua son arme à la gorge de Sante* SORCIER, SORCIER, SORCIER !!! *Cria-t-il. Sante sortit son fusil laser et tira dans le ciel, une lumière rose étincelante jaillit de celui-ci, ce qui fit reculer les gardes de quelques pas…* C’est ma chance, je dois m’enfuir, peu importe ce qui m’attend là bas ! *Il partit en courant, évitant de justesse deux lances… Malgré son âge, il leur prit une bonne vingtaine de mètres d’avance.. Il regardait en arrière, sourit.* HAHA, va falloir courir plus vite si vous voulez m’attrap.. « BABOUM !! » *Sante fut projeté en arrière, tomba sur son postérieur… La porte s’était refermée devant lui. Les quatre gardes, furieux, l’avaient entourés. Sante, à terre, sourit en leurs tendant des pogs.* Dites les gars, ca vous dirait d’avoir ces merveilles ?

*BLANC*

Ouille ma tête… Que s’est il passé ? *Sante regarda autour de lui, il était enfermé dans une toute petite pièce fort sombre, d’à peine quelques mètres carrés, à l’exception du contour de la fenêtre qui laissait entrer le couché de soleil mauvâtre… Sante se leva, regarda par cette fenêtre… Il était dans le château, plus précisément, dans ce qui ressemblait à un donjon !* Mon cher Sante, *se dit-il à haute voix*, ne peux tu aller quelque part sans que tu finisse en prisonnier politique ?!

[à suivre]


Dernière édition par le Mar 8 Aoû - 10:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Ven 28 Juil - 18:00

Le Shogun stoppa sa monture a quelques mètres de la personne qui, lui semblait il, l'avait amené en ce lieu. Comment? Il n'en savait rien et il ne le saurait probablement jamais. Tout cela lui paraissait tellement irréel, le château, la forme sombre qui lui faisait face, il en était arrivé a un point ou il doutait même de sa propre existence. Après tout il n'avait peu être pas tort, une brise qui apporte des mots incompréhensibles et des images prémonitoires, un désert qui s'était miraculeusement transformé en campagne et voila que maintenant un cavalier sombre venait de sortir des sous bois une épée flamboyante a la main certainement prêt a en faire usage sur lui!Il aurait voulu prendre la fuite, s'échapper loin de ce monde sans logique, loin de ce monde de chaos et d'illusions.
S'évader, il avait passé sa vie a le faire ça lui ne lui changerait pas beaucoup du quotidien et, devant l'air démoniaque du cavalier a l'épée rougeoyante, il se dit qu'il préférait vivre, mais vivre loin de tout ça.
Alors il prit fermement les rênes et au moment ou il faisait pivoter sa monture une nouvelle brise l'assaillit.
Il essaya bien de lutter devant cette fausse chaleur qui l'envahissait, devant cette aimable douceur qui allait le perforer au plus profond de lui même, lui retourner délicatement ses souvenirs un part un part comme si on feuilletait un vieux livre poussiéreux. Et la comparaison n'était pas anodine, on essayait bel et bien de lire en lui!Cette prétendue confiance n'était en fait la que pour le détourner de l'objectif principal de ses tortionnaires:lui voler sa mémoire et ainsi faire de lui un pantin qu'il pourraient manier a leur guise, pour voler, violer, tuer, torturer voir même pire...
Paralysé sur sa selle, comprenant avec horreur le dessein de ces deux cavaliers, il savait qu'il était prit au piège et qu'il ne pourrait pas se jouer de la mort une fois de plus, cette vague de désespoir l'envahit plus sûrement que la brise de confiance ne l'avait fait auparavant.
Il était condamné!
Il s'aplatit un peu plus sur sa selle, le dos courbé, la tête basse en signe de soumission. Il garda tout de même un oeil sur les deux cavaliers, attendant le sort qui lui était réservé.
Il se dit un instant avec amertume qu'il avait bien vécu en tout cas il avait vécu libre.
Soudain il remarqua que le cavalier a l'épée qui était désormais aux cotés du premier, avait rengainer son arme et plus intéressant une étrange lueur bleue venait désormais dessinait fugitivement les contours du visage du premier cavalier ou plutôt de la cavalière.
Il se redressa légèrement, les yeux fixés sur le visage comme pour se convaincre que s'il changeait de position les traits de cette femme en feraient de même, revelant ainsi l'horrible monstre qui l'avait conduit ici pour l'asservir.
Mais les traits de la jeune femme ne changèrent pas. Selon les critères de son village d'origine cette femme était plutôt jolie, voir même plus que ça.
Il regretta un instant de ne pas avoir passer assez de temps avec la gente féminine lorsqu'il en avait encore l'occasion. En outre il ne connaissait rien des femmes excepté le peu que lui en avait instruit sa grand tante. Mais on ne pouvait pas dire qu'elle soit un bel exemple de ce qu'elle lui avait decrit comme fragile, tendre et délicat.
Un petit sourire doucement moqueur apparut sur les lèvres de la jeune femme comme si elle avait deviné le fond de sa pensée. Ses joues couvertes de barbes se mirent a rougir légèrement sous la pression de son regard.
Il le détourna finalement pour s'interesser a autre chose.
L'autre cavalier semblait avoir adopté un position plus détendu sur sa selle, il ne semblait pas agressif, mystérieux mais pas agressif.
Le shogun se demanda s'il avait affaire aussi a une femme mais les larges épaules et sa posture sur la selle lui indiquèrent le contraire.
Enfin de compte peut il avait il trouvé des compagnons de route.
N'ayant pas eu de contact depuis plus de 50 ans, il se demanda quel rôle il tiendrait au milieu des deux autres mais plus important il ne savait absolument pas quoi faire en premier lieu.
Peut être devait il se présenter? D'après lui, c'était ce que faisait les gens lorsqu'il se rencontrait .C'etait le cas dans son petit village du désert, il y a plus d'un demi siècle. Il voulut tout de même tenté le coup, trop intrigué pour se taire.


Euh...hum....je...je vous salue voyageurs... je me nomme Shogun...je viens de....Il s'arrêta net, sentant tout de même qu'il ne fallait pas en dire trop au premier abord.
Et vous..... Comment vous nommez vous?
Il scruta un point derrière les deux cavaliers comme s'il pouvait dejouer leur regard en fixant l'horizon...
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Dim 30 Juil - 19:35

*Kellen fut rassuré au moment où elle vit la lame du seigneur Dark Sorrow s'abaisser pour s'endormir dans un sommeil tourmenté. Son chant s'était arrêté, les âmes s'étaient tues et calmées en un ultime soubresaut.
Son ami controlait la lame pour le moment et elle en était consolée mais encore pour combien de temps ?
Elle finit par détourner son esprit de ses pensées funestes pour finalement penser au seigneur inconnu qui s'avancait vers elle.
Elle comprit que dans sa tentative de le rassurer elle lui avait insidieusement offert une raison de s'inquiéter, en effet qui apprecierait que l'on penetre dans son esprit pour y lire ses sensations comme dans un livre ouvert. Ses amis et alliés avaient confiance en elle et ne voyait pas cet élan spontané comme une intrusion mais elle avait été trop rapide, elle avait été maladroite. Il fallait s'excuser auprès de cet âme solitaire, il méritait plus d'attention et de respect.
Aussi, porta t-elle son regard vers lui, elle le vit approcher méfiant mais toujours porté par l'élan qu'elle avait créé.
Elle apercut des joues quelque peu rosées et un léger émoi, ce qui la fit sourire doucement, s'était bien la première fois qu'un tel effet apparaissait devant sa personne mais cet âme perdue avait été si seule pendant longtemps, elle avait perdu le gout de vivre auprès de gens. Kellen espérait lui redonner cet espoir qu'il cherchait, cette petite flamme de vie qui brille au fond du coeur, elle ne savait pas pourquoi mais elle était ainsi.
Le seigneur Dark Sorrow auprès d'elle, elle attendit l'approche du seigneur inconnu. IL se présenta à eux avec douceur et une légère pointe de méfiance et de timidité qui effleuraient son coeur par douces vagues.
Kellen sourit à ce seigneur et décida de se présenter tout simplement par les mots, sa pierre avait déjà fait assez d'effet au seigneur, elle se devait de lui montrer qu'elle ne lui voulait aucun mal, qu'elle lui accordait confiance et amitié par des mots qui créeraient un lien, une union.
C'était étrange, car Kellen avait toujours utilisé sa pierre dans toutes les circonstances mais elle découvrait en ce lieu d'autres perspectives d'autres émotions.
Elle descendit de cheval avec grâce, et salua le seigneur Shogun par une réverence élégante. Son premier mouvement fut de poser sa main sur sa pierre mais elle arrêta son geste, et souriant elle s'exprima : *


Je vous salue seigneur Shogun. Je m'appelle Kellen, humble ambassadrice de mon peuple et de mon monde au doux nom de Phenix.
Voiçi le seigneur Dark Sorrow, un ami et allié de mon peuple sous la bannière d'une alliance étonnante et merveilleuse.
Je tiens à vous présenter mes sincères excuses, j'ai utilisé ma pierre que vous voyez à mon cou pour vous contacter par l'esprit et vous murmurer mon nom dans les airs et le vent. C'est chez moi et mon peuple un reflexe, une habitude, mes amis ne sont pas choquer de cette façon d'agir mais j'ai agit avec maladresse à votre égard, j'en suis désolée, pardonnez moi. Les mots font parfois autant d'effets que les sensations, ils sont même créateurs d'émotions alors je me présente à vous ainsi, par la parole et la voix tout simplement. Soyez rassuré, je n'utiliserait plus ma pierre sur votre esprit, peut être un jour aurez vous assez confiance en moi pour accepter ce lien imperceptible qui se créera par cette étoile, peut être un jour.
*Elle sourit*

*Kellen voulut continuer son discours, discuter plus avant avec ce seigneur mais un choc atteint son coeur et son esprit.
Le seigneur Dark Sorrow se sentait mal et sombrait dans les ténèbres. Elle eut à peine le temps d'amortir sa chute par les pouvoirs de sa pierre. Elle se porta à ses côtés, sondant son esprit mais ne trouva rien. Le vide, l'inconnu, le mystère planait sur cet esprit ami. Elle ne savait que faire, sur cette planète inconnue avec pour seul soutien un seigneur dont on ne pouvait soupconné les talents et un autre ami qui était loin, trop loin. De plus quelque evenement s'était produit dans le palais sombre qui leur faisait face, un seigneur connu semblait y être entré...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mer 2 Aoû - 14:33

Il faisait noir.......non......un halo de lumière entouré Dark Sorrow......il était seul, comme toujours......l'aire était glacial......le sol semblait terreux, et sec. Sa lame !! Ou était sa lame........Akujiki n'était pas là !!! Comment.........des yeux apparurent dans cette immensité sombre et lugubre. Ses yeux....il les connaissait....ils était comme une parti de lui même, une part de son passé qu'il avait souhaité oublier. Pourquoi refaisait-elle surface....pourquoi maintenant et ici......Ce château........oui, ce château avait une insidence sur son être, il était lié a lui, il ne savait pas comment, mais il en était sur maintenant........Une forme se dessina autour des yeux qui le regardait.......et une voie se fit entendre.....

Ahahahahaha !!! Te revoila Herzen......cela faisait bien longtemps.....
Ne m'appel pas comme sa !!! Je ne suis plus Herzen
Oh !! Je vois......tu as délessé ton nom......Seigneur des ténèbres...
Qui es-tu et que me veus-tu ?!
.....Tu sais qui je suis......et ce que je veus....c'est toi !!!

Une tournade se forma devant Dark Sorrow....les yeux était là, dans la tournade, mais ils étaient fixe, comme si la tornade était le corps de cet être.........
Kellen, était là, retenant Dark Sorrow, lorsqu'il était tombé du haut de sa monture.......Elle essayait de sonder son esprit, mais celui-ci était fermé, comme verrouillé par le mal qui agissait en lui........Ce néant représentait le mal, l'absence d'amour, il représentait la noirceur même de l'âme qui ce terrait dans les profondeur de l'être qu'il était. Oui, il y'avait bien deux âmes distinct, l'une encore plus sombre que celle qui l'animé habituellement.........Son corps s'emplit de convulsion incontrolable.....Il était tel le poisseau or de l'eau remuant sur la terre ferme.........Seul chose inabituel, une aura noir, entouré maintenant le corps qui gisait au sol. Il semblait se battre contre quelque chose d'invisible aux yeux de tous, mais pas pour lui............
La tournade s'approchait de lui maintenant........s'ayez elle était sur lui......étrangement il ne fut pas projeté en l'aire comme il le pensait......Non, l'aire qui l'entouré semblait refleter ses souvenirs......les images défilait............Puis s'arrétait sur un souvenir particulié, et douloureux de son enfance........
C'était lors de son 10eme anniversaire.........ses parents ne souhaité pas le voir, depuis 3 ans, ils l'avaient déléssé, faisant encore le deuil de leur fille, et rejetant la faute sur Herzen......Qui n'avait sut contôler le démon qui était en lui..........Il féta donc son anniversaire, seul, ayant pour repas, les reste de la veille et pour dessert une tranche de pain recouverte de sirop, qu'il avait réussis a subtiliser.............Seul !!! non.....il ne l'était pas......ou plus depuis ce fameux soir.......il avait trouvé un ami réconfortant dans le démon qui sommeillé en lui.........il lui avait appris un dialecte inconnu, afin de pouvoir communiquer avec lui, sans que personne ne comprenne. Il savait de puis ce jour, que cette âme renfermé un immense pouvoir..........Il voulut sortir, afin de se balader loin de la méfiance et de la haîne que tous avait envers lui. Mais alors qu'il souhaitait s'en éloigner, il s'en approchait.......Il se doutait pas, que ce jour là, le jour de son anniversaire, les autres enfants avait prévu de ce servir de lui comme esclave........Ils lui tombèrent dessus, et l'enchainèrent comme du vulgaire bétail........Ils étaient là, riant, et lui assénant des coups dans les côtes, tentôt avec les pieds, tentôt avec d'immense bout de bois qu'ils avaient soigneusement préparé et taillé..........lui enfonçant le côté pointu dans le ventre, comme pour l'éventrer...............Son sang coulé, et taché l'herbe si magnifique a cette période.........la seul chose qu'il souhaité pas détruire parce qu'il en aurait était incapable, venait d'être souillé par son sang...........La nature était sa véritable amie après le démon...............Maintenant, les enfants en avait mare de jouer...........il lui infligère un coup d'épée dans le dos, ainsi que sur le visage......Les marques n'avait jamais disparus, voila pourquoi il ne se montré jamais, et resté dans le noir. La marque sur le visage partait du dessous de l'oeil droit, et descandait diagonalement sur la joue gauche..........................Puis ils l'avaient laissé là, a moitié mort. Personne n'avait cherché a le retrouvé, même pas ses parents.
Dark Sorrow souffrait.....la douleur revenait, alors qu'il voyait ses images..........Il tomba a genou criant de douleur.................Sur le sol, Dark Sorrow, se replia sur lui même, Kellen, essayait de l'apaiser, mais en vint...........du sang coulait sur la terre sèche, formant comme un petit ruisseau, qui partait du dos de Dark Sorrow, et que se finnissait au genou de Dame Kellen...........De son visage aussi, la plait c'était rouverte.......le liquide rouge avait imprégnait ses vêtements......L'odeur du sang se faisait sentir................


Ahhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!

Dark Sorrow, se réveilla dans un cris de douleur et de frayeur........Il tremblait, sans qu'il ne puisse s'arrété...........Son esprit semblait ouvert désormait..........Et c'est pas la pensée qu'il entra en contact avec Kellen, le choc psychique lui ayant fait perdre momentanément l'usge de la parole........

AIDE MOI !!!!!!

Ses mots avait étaient envoyé comme un cris de détresse........qui raisonnait maintenant dans l'esprit de Kellen...........il s'était agrippé a elle, il la regardait maintenant.......ses yeux rouges étaient terne, sans vie, lançant un signal de détresse, et de profond désespoir.............
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 3 Aoû - 13:39

*Kellen ne savait que faire face à tant de douleur et de peine.
Ses tentatives de ramener cet esprit ami qu'était celui du seigneur Dark Sorrow dans la paix et la réalité étaient vaines. Elle ressentit un vide, un souffle glacé près d'elle, cela se raprochait et semblait terrorisé son ami, une ombre noire, comme sortie des tenebres, portant avec elle le poids d'une vie oubliée, meurtrie, le poids d'une vengeance, sourde et aveugle. Tout ceci était si sombre, si mystérieux.
Mais un souvenir lui revint à l'esprit.
Lord de ses voyages, elle avait rencontré un peuple fier d'une légende qui lui avait dit on apporté prospérité et paix pour des siècles et des siècles.
En des temps lointains, le royaume de Skala faisait face au royaume de Plénimar, le coté lumineux et digne de la magie contre la nécromancie farouche et indomptable.
Une prophétie avait alors été prononcée par l'oracle, une prophécie qui pourrait rétablir le royaume dans une ère de paix contre les plénimariens.
En voici les mots gravés sur une plaque d'or :



Tant qu'une fille issue de la ligne de Thélatimos, la gouverne et défend, Skala ne court aucun risque de jamais se voir asservir.




Le roi d'alors Thélatimos offrit le pouvoir à sa fille Ghërilain qui dans une guerre sanglante et libératrice, vainquit les plénimariens et offrit la paix à son royaume. Pendant des siècles, la lignée vit milles reines se succéder et apporter sérénité et gloire à Skala, jusqu'à Ghërilain la folle, qui assouvit sa folie dans une mer de sang, tuant ses proches, délaissant la dignité et le courage... Son fils prit alors le pouvoir, sa mère morte une nuit dans un ultime combat contre sa conscience.
La prophétie était alors violée, un homme prenait le pouvoir et cet homme Erius, connaissant la force des mots et le pouvoir de la mémoire. La prophétie de l'oracle était connue, vénérée et hautement symbolique pour les Skaliens. IL fit en sorte que la mémoire tombe dans l'oubli, il détruisit toutes les stèles portant les mots du passé, pourchassa les magiciens qui s'opposait à lui dans cette course au pouvoir, et surtout assassina toutes les héritières Skalienne au trône. Une par une, la peste, la folie, les accidents, les emportaient en silence. Quelques protestations se firent entendre, mais elles furent vite muselées devant la nouvelle force qui apparraissait sous les ordres du grand conseiller... Aux premiers jours de la nouvelle année, Plénimar se réveilla et commença à fouler le sol de Skala de ces pouvoirs démoniaques. Une guerre commencait et une seule héritière restait en vie...
Ariani, la soeur d'Erius, jeune femme à la beauté sans pareil qui était alors enceinte de jumeaux... Le soir de la délivrance, trois magiciens apparurent à la porte de son palais, deux de Skala et une sorcière des monts adepte de la magie de sang, une magie mystérieuse, crainte et complexe. Guidés par l'oracle et leur déesse, ils accueillirent la première jumelle avec tristesse... son sort serait bien funeste... Puis, la magicienne accueillit le deuxième enfant, un garçon, mais elle fut maladroite et un cri sortit de sa bouche remplie de vie, ce seul crit scella le destin d'Ariani qui su que ses deux enfants étaient en vie. Mais pas longtemps, la magicienne tua le garçonnet qui ne souffrit pas, à peine un souffle le sépara de la mort. Et par un sort étrange, par la magie du sang, la sorcière des monts donna l'aspect du garçonnet mort à la fillette rescapée, elle serait ainsi protégée de son oncle qui ne saurait jamais sa véritable identité jusqu'à ce que... le jour vienne. Nul ne saurait qu'elle était une fille jusqu'à ce que la magie s'estompe et qu'elle reçoive le tribut de son destin, qu'elle sauve Skala...
Malheureusement le garçon avait gouté à la vie et sa mort transforma son jeune esprit en démon qui voulait vengeance... Qui réclamait une vie qu'on lui avait otée... Sa mère désespérée sombra dans la folie et alla recherché au pied du chêne centenaire où on l'avait enterré vite fait ce petit corps encore chaud pour le garder contre elle et lui offrir un peu d'amour, cet amour qu'on lui avait enlevé...
La sorcière des monts par sa magie offrit la possibilité à la jeune mère de controler cet esprit démoniaque qui chercherait un jour vengeance.. car nul doute qu'il grandirait et trouverait la force de revenir dans ce monde...
Ainsi, la jeune fille à l'apparence de garçon vécut dans le mensonge toute son enfance, elle vécut sans sa mère qui lui reprochait son apparence, qui lui reprochait sa vie, elle vécut avec son père absent qui partait souvent à la guerre avec son beau frère... connaissant la vérité et désirant par dessus tout sauvé sa fille tant aimé et Skala, ce royaume maudit...
Enfin, elle vécut toujours au coté d'un esprit démoniaque, d'une ombre à l'esprit maléfique, lui otant toute joie d'être en vie, lui apportant maux et malheurs car cet esprit tourmentait sa soeur, il terrorisait toute personne s'approchant du palais, cassait tout ce qui lui tombait sous la main et qui lui déplaisait... IL commandait cette maison et commandait au coeur de sa mère qui le voyait elle aussi... Le destin de la jeune fille nommée Tobin trouverait sa voie, apparaitrait au grand jour et sauverait son royaume dans le futur et elle le fit, son frère fantome la délivra alors de sa présence et il retrouva la paix du repos eternel mais Kellen ne pouvait se souvenir comment... Skala existe toujours dans la paix et la joie...


Ainsi l'ombre qui s'approchait du seigneur Dark Sorrow lui rappellait cette ombre maléfique de la légende. Cette légende qui lui disait que cette ombre pouvait être vaincue, pouvait reveller nombres de trésors cachés...

Peut être ce palais cachait une partie du passé du seigneur ami, peut être devait-il comprendre ses secrets et s'affranchir de sa souffrance. Peut être cette ombre devait donner au seigneur un futur meilleur qui saurait dépasser le passé torturé... Il fallait trouvé des indices, il fallait refaire revenir à la surface un souvenir du seigneur... cet esprit n'était pas libre, il était soumis à une limite... un objet le controlait come dans la légende, un seul objet qu'il fallait découvrir...
Les yeux de Kellen se posèrent sur l'épée endormie... elle eut un pressentiment, peut être la clé se trouvait-elle dans cette lame des damnés. Kellen encore torturée par ce cri d'appel tenta un dernier effort, elle appela le seigneur, reveilla son esprit et lui montra la clé : il fallait reveillé son épée, mais il fallait la maitriser, conserver sa force et sa concentration... IL pourrait aisni poursuivre sa quête, pourquivre sa recherche de la vérité.
Elle était épuisée, attendant une réaction de son ami et un mouvement du seigneur Shogun. Elle ne savait pas si il percevait la présence du démon, elle espérait juste qu'il saurait garder ce calme qu'il affichait depuis le début, qu'il comprendrait ce qui se passait sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 3 Aoû - 21:59

Le shogun se détendit quelque peu en voyant la cavalière descendre de sa monture et lui adresser une sorte de salut qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'observer auparavant. Un geste fort gracieux, un mouvement rendu fluide certainement par des années de pratiques. Ne sachant que faire, il répliqua timidement par un léger hochement de tête beaucoup moins gracieux. Avait il bien fait? Apparemment cela n'eut pas l'air de perturber la cavalière qui se présenta sous le nom de Kellen. Le shogun fit le rapprochement avec l'étrange mot qui accompagnait la douce brise de tout à l'heure."Humble ambassadrice "? Certainement un titre honorifique mais le Shogun n'en était pas sur. Par "monde Phoenix" elle devait présenter la région qui l’avait vu naître, en tout cas cette explication parut convaincre le shogun.
La seconde partie de son message était un peu floue pour le Shogun. Me contacter par l'esprit a l'aide d'une pierre?!Le shogun observa un instant l'étrange objet autour du coup de la jeune femme et se demanda réellement si c'était ça qui avait forcé son esprit a lui revelé ses souvenirs, des souvenirs qu'il n'avait pas forcément envie de revivre.
Mais la voix de la jeune femme semblait empreinte d'une profonde sincérité, d'une chaleur et d'une compassion sans fin.
Cette voix, c'était la première depuis plus de 50 ans, il ne se rappelait même plus des derniers mots qu'il avait entendus au moment de son départ, certainement trop douloureux pour qu'il s'en souviennent...
Mais cette voix!Ce n'est certes pas quelque chose qu'il avait l'occasion d'entendre tout les jours!C'était le hurlement du vent du désert et le sifflement du sable fouettant son visage qui l'avait accompagné durant le long périple qu'il avait entrepris. Il but littéralement toutes les paroles de cette femme venue d'ailleurs.
La dernière phrase de la jeune femme et le sourire qu'elle lui adressa le perturba. C'était comme si.......Comme si elle savait qu'on serait amené à se revoir, bizarre. Le shogun fixa de nouveau la pierre bleue avec un air d'aprehension.
En tout cas il savait désormais que ces deux cavaliers ne lui étaient pas hostiles, qu'ils se nommaient Kellen et dark Sorrow, mais il ne savait toujours pas pourquoi ils l'avaient accueilli ici, on dirait qu'il avait même été attendu...
Tout se passa alors très vite, le deuxième cavalier perdit soudainement l’équilibre et tomba de sa selle. Mais, alors qu’il aurait du se retrouver au sol, cloué par l’impact, son corps se mit a flotter a quelques centimètres a peine de la poussière du chemin.
L’ambassadrice Kellen était deja a ses cotés, la pierre émettant une lueur d’un bleu électrique.
Elle resta quelques instants a regarder avec intensité le corps inerte du cavalier noir avant que celui ne soit prit de violentes convulsions.
Le Shogun resta stoïque sur son cheval qui commençait à s’agiter sans raisons. Il devait sentir la peur de son maître. Ou alors était ce celle de Kellen ? Mais rien de tout cela n’apparaissait dans ses gestes assurés et dans le calme apparent de son visage.
Le shogun se demanda ce qu’il devait faire. Dans son village lorsqu’un voisin attrapait la fièvre on allait aider la famille à veiller sur son malade, parfois on était même obligé de prendre en charge un partie des récoltes.
Mais lorsqu’il avait été lui-même frappé par le mal, personne ne s’était présenté pour prendre soin de lui, Les femmes seules étaient mal vues à cette époque et les orphelins de même. Il avait donc lutté contre la maladie dans l’indifférence générale avec pour unique soutient une vieille femme criblée de dettes.
Le shogun revint à la réalité, du sang coulait maintenant de plaies invisibles du cavalier, les convulsions s’étaient calmées mais la peur et le doute avaient remplacé le calme dans les traits tirés de Kellen. Elle cherchait manifestement de l’aide devant l’inexplicable mal qui s’etait abattu sur le seigneur Dark Sorrow. Se rappelant des souffrances qu’il avait enduré durant sa convalescence ainsi que de la cruelle indifférence des gens du village, le Shogun décida qu’il ne devait pas, en tant que nouveau compagnon de route, laisser Dark Sorrow dans sa douleur et kellen dans sa peine...
Il descendit de cheval et s’approcha de l’homme et de la jeune femme.
Il s’agenouilla auprès du blessé tout comme l’avait fait kellen puis il analysa un instant la situation de l’homme. Les blessures, il les connaissaient et tout seul dans le désert une analyse efficace de la situation palie souvent au manque d’équipement dans des plaines aussi pauvres en ressources naturelles. Mais en cet instant le shogun ne savait absolument pas de quoi souffrait le seigneur Dark Sorrow.
Tout ce qu’il savait c’était que la perte de conscience subite, les anciennes plaies qui se rouvrent, les convulsions et enfin la folie qui avait envahi cet homme n’était pas de l’ordre du naturel.
Le shogun lança un regard interrogateur presque fataliste à la jeune femme qui s’efforçait de le maintenir éveillé tout en le rassurant de sa voix douce et de ses vagues de confiances que le Shogun pouvait presque palper.


Il faudrait cautériser ses blessures avant qu’elles ne s’infectent !
J’ai mon poignard et une flasque d’alcool dans ma sacoche, j’espère qu’il tiendra le coup ! Dit il en jetant un regard sur le corps de Dark Sorrow.

Kellen ne dit mot.
Le shogun se leva et se dirigea vers le petit bosquet d’arbre qu’il avait aperçu tout a l’heure, une fois sur place il coupa quelques branches de manière a faire un petit fagot de bois qu’il déposa a quelques mètres de Kellen et du cavalier.
Il retourna ensuite à son cheval et fouilla sa sacoche a la recherche de l’alcool.
Il en profita pour prendre deux pierres de silex puis il se redirigea vers le petit fagot de bois.
Pendant ce temps Kellen gardait toujours les yeux braqués sur le seigneur dark Sorrow et plus particulièrement sur l’épée du cavalier comme si elle pouvait percer les mystères de l’univers juste en regardant au travers de l’acier de la lame.
Le shogun se concentra sur sa tache, essayant d’oublier l'etrange sensation qui s'emparait de lui. Au bout de quelques essais il réussit à créer une étincelle à l’aide de ses pierres de silex et à mettre le feu aux branches mortes. Il attendit que les hautes flammes s’apaisent, puis il plongea la lame de son couteau dans les braises...
Entre les craquements secs du bois mort, Il se demanda s’il ne devait pas aussi aller tenir compagnie a kellen qui semblait de plus en plus fatigué au fur et a mesure qu’elle tentait de soigner, même s’il ne savait pas bien comment, le seigneur Dark Sorrow.
Le Shogun sortit la lame du brasier et se dirigea d’un pas pressé vers ses deux compagnons.
A la vue du poignard, Kellen détourna les yeux.


Versez lui un peu de liquide dans le gosier puis sur les endroits ou le sang s’est arrêté de couler, dit il en lui tendant la flasque d’alcool.
Il s’agenouilla, le couteau a la main prêt a aider un ami...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mar 8 Aoû - 12:06

[HRP]Kellen, j'ai choisit, je continuerai en solo. J'ai peur d'entrer dans votre histoire. #011 [/HRP]



CHAPITRE III --- Un réveil agité


« CORICOCOOOO… »

Qu’est ce que ?! *Sante se reveilla en sursaut de son lit de bois et mis sa main sur sa ceiture avec hâte, comme s’il voulait prendre une arme…* A oui, on m’a confisqué toutes mes armes… Qu’est ce donc cette planète ? Il semblerait qu’ils vivent au Moyen Age et c’est quoi ça pour un coq ?! *Sante se leva, posa ses coudes sur l’appuis de fenêtre et regarda le soleil se lever, transperçant l’épais brouillard qui recouvrait la vallée…* Tiens ?! *Sante remarqua une chose frappante, dès que le brouillard disparut de la cour du château, celle-ci se remplit presque automatiquement, comme si ce brouillard avait empêché les serviteurs et les gardiens du château à y aller..*

QU’EST-CE QUE TU REGARDE SORCIER ? *Dit une voix derrière lui… Sante était tellement occupé à regarder par la fenêtre, qu’il n’avait pas entendu la porte s’ouvrir…* Euh rien du tout… Je viens de me lever, j’ai toujours l’habitude de eeeeeeuh… *Sante regarda par terre, une souris, enfin ce qui ressemblait à une souris, sauf que celle-ci avait des cornes ainsi qu’un bec, passa entre les jambes du garde… Ce qui le fit rire* POURQUOI RIGOLE TU ? *Cria un autre garde qui venait d’arriver, celui-ci devait être à vu d’œil son supérieur, d’après son chapeau et l’état de ses vêtements…* Pour rien je vous assure… J’ai toujours l’habitude de regarder la faune et la flore qui m’entoure lorsque je me réveille… *Dit il en regardant de bas en haut l'allure des gardes.. Ceux ci se précipitèrent sur Sante, celui-ci voyant le nombre qu'ils composaient, n’essaya pas de se défendre...*

Que faite vous ? Où m’emmenez vous ?! *demanda Sante… Le chef des gardes, ricana et lui répondit* Nous ?! Nous allons te donner à manger ! *Sante se réjouit* Ah ! Enfin, je commençais à mourir de faim ! *Les gardes se mirent à rire, Sante se sentit entraîné et rit avec eux…*

*Quelques instants plus tard…*


Mais pourquoi ça n’arrive qu’à moi ?? *Il était au milieu d’une arène, la foule criait tout autour de lui…* On dirait que cette civilisation mélange toutes les cultures ainsi que toutes les époques de la Terre… « QUE L’ON FASSE ENTRER L’HYDRE ! » Ca confirme ce que je pensais… C'est donc ce qu'il entendait par me donner à manger... Vais je servir de nourriture? JE SUIS LE NOUVEL HERACLES, WOUAHAHAHAHA ! *Sante leva les bras en direction de la foule, qui se mit à rigoler de Sante !* « HIIIIIIIIIiiiiiiiiii …. HIIIIiiii…. » *Les yeux de Sante s’ouvrit très grand, il semblait apeuré par ce cri qui venait de derrière lui… Il baissa les bras, se retourna tout doucement et vit la créature entrer dans l’arène, elle avait le corps d'un chien et neuf têtes de serpent, comme ce que racontait les contes et légendes ! L’hydre se mit a courir en direction de Sante, celui-ci croisa les bras et sourit…

Avait il un plan ?!


[à suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 10 Aoû - 11:56

*Son appréhension en ce qui convernait la réaction du seigneur Shogun fit rapidement place à un soulagement rassurant, en effet, il ne semblait pas vouloir abandonner là un seigneur en proie à ses souvenirs et une jeune femme soumise à l'impuissance devant tant de souffrance qu'on ne pouvait guérir par un simple contact. Le pouvoir des souvenirs étaient grand en ce lieu et cela introguait Kellen au plus haut point.
Cependant, en voyant s'activer Shogun pour les aider, elle reprit quelque peu courage et confiance.
Visiblement, il semblait leur faire confiance tout en doutant encore de la raison de leur rencontre. Une rencontre étonnante qui semblait avoir été guidée par le destin, leurs pas un à un les avaient conduit en ce lieu, pourtant Kellen se refusait à croire cela, ils avaient choisit d'avancer, de laisser la curiosité prendre le pas sur leur raison, ils avaient juste accepté, tout simplement. Mais une question demeurait : qu'avaient-ils accepté ?
Pour le seigneur Dark Sorrow : une fenêtre s'était ouverte sur son passé, il avait accepté la force de ses souvenirs, il avait dit oui au passé pour comprendre son futur.
Pour le seigneur Shogun, il avait accepté un monde nouveau, un avenir à construire et non plus à subir.
Mais pourquoi Kellen avait-elle franchie l'arche bleuté ? Pourquoi avait-elle vraiment choisit ? Certes, elle avait été curieuse et son souvenir d'enfance à la poésie douce s'était imposé comme une clef vers un monde nouveau. Mais la raison de ce voyage, où résidait-elle ?
Chaque seigneur en sa compagnie était guidé par une noble décision, une sorte de quête, elle rien de tout cela mais après tout fallait-il absolument agir sous le poids d'un passé mystérieux, sous la pression d'un héritage dont on ne comprenait pas toujours la portée, Kellen avait juste agit ainsi, libre.
Elle reposa ces yeux sur le corps du seigneur Drak Sorrow puis sur son épée des âmes. Elle était persuadée que cette épée malgrè la folie et la mort qui scintillaient sur sa lame pouvait être une clef du passé du seigneur. Elle repris doucement ces esprits vers la réalité quand le seigneur Shogun revint vers elle et lui présenta un poignard qui présentait quelques couleurs d'or rouge. Elle comprit vite le desir du seigneur, elle avait à peine en effet entendu ces dernières paroles tout à l'heure. Elle ne put s'empecher de détourner les yeux, trop consciente de ce qui allait se passer, encore des souffrances et des cris.
Elle posa délicatement le seigneur au sol, prit une bouteille dans un main mais regarda autout d'elle tentant d'apercevoir l'ombre maléfique, elle la sentait mais ne la voyait pas, au moins seraient-ils tranquilles pour le moment, mais jusqu'à quand ?
Avant d'agir, elle tenta d'aller à la rencontre de l'esprit du seigneur Dark Sorrow, elle y trouva une petite étincelle, chancelante et faible mais une étincelle d'espoir quand même. Elle essaya de raviver cette étincelle tout en la guidant vers un sommeil profond, vers un calme récupérateur. Ce qui allait suivre n'allait pas être de tout repos.
Elle pencha alors la bouteille et en fit boire quelques gouttes au seigneur inanimé, puis tremblant un peu sur les plaies qui ne saignaient plus.
Elle attendit, vit la couteau s'approcher et dans ce silence qui s'apparentait à un silence de paix, de recueillement, elle ressentit une sensation étrange, non loin d'eux, se tenait un rassemblement.
Mais la priorité était içi, tournée vers le seigneur Dark Sorrow et le seigneur Shogun, seigneur qui les aidait de son mieux, avec attention et générosité. Elle esquissa alors un sourire à son encontre, un geste de remerciement, un geste de confiance.






[HRP] Sante, tu fais parti de l'histoire et je t'en remercie. Agis comme tu le souhaites, ta présence est déjà un cadeau. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 10 Aoû - 18:17

Le noir, encore le noir.........il n'était entouré que de noir......non, il faible lumière était là, présente......Etait-ce la joie, l'espoir, la chaleur ainsi que le bonheur, que Dark Sorrow avait perdu depuis sa naissance, et qu'il n'avait jamais connu, qu'elle représentait.........Ou était-ce le signe d'une aide quelconque............Akujiki !!!!! Ce nom raisonnait maintenant dans cet immense espace noir. Sa lame. Il ne l'avais pas avec lui, mais il lui semblait que Kellen voulait lui faire comprendre quelque chose.......Pourquoi cette lame n'était t-elle pas avec lui........Il voulait se réveiller pour voir le visage amicale de Dame Kellen, cela le réconforterai, mais il ne pu le faire...........Son dos et son visage ce mirent a le bruler, des flammes de couleur bleue en jaïssaient..........Il tombat a genou se maintenant le visage entre ses mains.......Que ce passait-il ?? Les plaies se refermaient peu a peu........Une breve image lui parvint, le seigneur inconnu était la, assis a côté de lui, un couteau a la main......cotérisant ses plaies.

L'ombre revint, ses yeux étaient là, le regardant souffrir.........Dark Sorrow voulut comprendre, pourquoi lui........Akujiki !!! Encore ce nom......sa lame était la clé, il en était persuadé maintenant. Si il était dans un sombre rêve, alors, il pourrait le contrôler, et faire apparaître cette lame maudite..........Il commença a penser a elle........au centre de l'immensité, un trou noir se forma, provoquant une violente tempête........de la lumière en jaillit, et le pommeau de la lame se fit voir peu a peu........Mais, l'ombre ne resta pas là a rien faire..........Les souvenirs refirent surface...........
Nous étions 3 jours après son 10ème anniversaire.....Il était là, encore tout sanginolant dans l'herbe.......inconscient...ou presque, a cause de la grande quantité de sang perdu. Une ombre approchat.....cette ombre, oui il en était sur, il s'agissait de la même ombre qui le torturé maintenant......Elle qui l'avait aidé ce jour là........alors qu'elle posé son regard sur lui, ses blessures se refermèrent, il reprenait vie, ce santé mieux.......Mais ce jour là, l'ombre ne fit pas que sa, elle lui insuflat la mémoire de son véritable père, ainsi que ses pouvoirs..........cette ombre, n'était autre que Hadès lui même........Enfin qu'il se rappela de l'identité de l'ombre. Il pourrait le combattre maintenant.......Et ce même jour, la lame maudite fit sa première apparition, mais pas sous la forme d'un katana, comme aujourd'hui...mais sous la forme d'un phénix, constitué entièrement de chakra, de puissance immatérielle, ou d'aura.......tant de mot pour la même chose. Après l'avoir aperçu, il retourna au village avec un immense désir de vengeance.......Mais le village était était en feu, il n'y avait plus âme qui vive. Tous avaient succombés............

Dark Sorrow ce libéra de se souvenir, pour prendre Akujiki en main, il avait compris. Akujiki n'était pas seulement une lame maudite doué de conscience et de puissance. Elle était une entité qui pouvait se matérialisé sous n'importe qu'elle forme, et cette entité avait était emprisonné dans cette lame.........condanné a obéïr au seuls êtres capable de la contrôler.........pouvait engalement faire sortir cette puissance constitué de chakra, sous la forme de son choix...........Et cette ombre, était Hadès, son véritable père..........Etait-ce un test pour savoir si il était digne de continuer..........Dans tout les cas, Dark Sorrow était décider a vaincre cette ombre et a continuer sa route..........Akujiki était là, dans sa main droite..............L'aura de Dark Sorrow grandit en puissance, jusqu'a son extrême.........Ses yeux redevinrent d'un rouge intense et vif......
Dans la réalité, cette puissance se fit immédiatement sentir par Kellen et Shogun.......Les cieux s'assombrirent, des orages éclatèrent, la terre se mit a trambler...........Le corps de Dark sorrow s'éleva de quelque centimètre dans les aires......il planait au dessus du sol......Un énorme souffle de vent sortit de ce même corps dans toute les directions, projetant de quelque mêtre Kellen et Shogun............Une bataille se préparait.............
Akujiki se réveilla dans la main de Dark Sorrow, sa puissance égalant celle de ce dernier.........
Akujiki !! Je te somme de renaître, et de prendre la forme symbolisant ta puissance.........LE PHENIX !!!!............La lame scintilla, d'immense gerbe de chakra jaillirent devant lui, et un phénix fit son apparition. Ce n'était pas un phénix ordinaire, car il avait les même yeux que son possesseur, et son aura était maléfique......Il était de couleur jaune-orangé.......Il était là, attendant les ordres......Ombre, je vais te combattre !!! Akujiki, que ta puissance et la mienne ne fasse qu'une........en avant !!!...........Dark Sorrow s'élançait, la lame en avant, Akujiki, attaqua également avec une rapidité extrême, et plongeait déjà sur l'ombre qui restait placide devant tant de hâte........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Lun 14 Aoû - 22:51

Le Shogun savait exactement ce qu'il avait a faire. Ce devait être la premiere fois qu'il etait a peu prés sur du deroulement des operations. bien sur, il etait conscient qu'un imprevu pouvait toujours fausser le resultat final mais, malgré les apparences, les imprevus il les aimait. Leur fraicheur et la facon qu'ils avaient d'apparaitre pour changer la done de maniere tout a fait imprevisible donnaient du piment a la vie. On pouvait se les figurer comme le garde fou qui permettait a l'Humanité de ne pas sombrer dans la logique sans faille d'un esprit mecanique, fais de rouages et de circuits complexes, de sorte qu'un grain de sable ne puisse en alterer le fonctionnement et le devier de son cycle de raisonnement parfait.
La faculté de faire face aux contre temps que nous imposaient le destin etait, pour lui, celle qui primait dans la vie d'un Homme. Et il etait particulierement bien placé pour le savoir, sinon il ne serait pas agenouillé la, dans un monde qui lui etait inconnu, essayant de soigner a l'aide de son vieux couteau de chasse et d'une jeune femme pour le moins speciale, un homme qu'il ne connaissait pas il y a peine 5 minutes et qui menacait, avant qu'il ne tombe on ne sait pourquoi, de lui faire rejoindre dans d'atroces souffrances la riviere des ames damnés avec un sabre a lame rougeoyante!
Le Shogun se demanda si sa propre mort avait été planifié par quelques divinités que ce soit, et si finalement ces imprevus n'etaient que des balises placés la par les dieux afin de mener tout a chacun au terme de sa vie.
Revenant a la realité, il observa le coprs inerte de Dark Sorrow qui n'esquissa pas la moindre reaction lorsque Kellen lui versa l'alcool de riz sur les plaies a vif.
Le Shogun prit le pouls de l'homme ne sachant pas s'il etait toujours en vie.
Il sentit un leger battement, beaucoup trop faible a son gout.
Il voulait tout de même tenter le coup, il esperait que le seigneur noir reagirait lorsqu'il refermerait les blessures. Il regarda sa lame, la couleur jaune presque blanche de celle ci lui prouva qu'elle pouvait remplir son office.
Mais lui le pouvait il? Kellen lui sourit comme pour chasser ses derniers doutes.Il lui repondit par un faible hochement de tête qui lui indiquait qu'il etait pret et puis il ajouta l'oeil toujours rivé sur les plaies du malheureux:


Si.....Si vous....si vous ne voulez pas ....regarder je comprendrais.

Et puis sans même attendre de reponse dirigea la pointe de sa lame en direction du corps meurtri de Dark Sorrow.
Bientot le vent se remis a souffler sur la plaine, emportant avec lui le gresillement caracteristique de la graisse en ebulition et l'odeur de la chair brulée.
Il avait presque terminé lorsque les elements se dechainèrent. Des craquements sourds se firent entendre au dessus et en dessous de lui.
Des eclairs jaillirent d'entre les nuages noires pour venir s'ecraser au loin, en reponse la terre se mettait a trembler de plus en plus fort.
Au moment ou le Shogun finissait la derniere plaie, le corps du seigneur Dark Sorrow se mit a bouger, il s'eleva de quelques centimetres puis s'arreta. Le shogun en avait fait de même et il lanca un regard interrogateur a l'adresse de Kellen.Puis il sentit lui même son corps leviter ou plutot non, être violemment projeté au dessus du sol. Il s'ecrasa quelques metres plus loin, abasourdis. Apparemment Kellen avait subit le même sort que lui et cette fois ci c'est avec un regard plein de terreur que le Shogun comtemplait le corps de Dark sorrow.
Ca ne faisait pas de doute, le seigneur noir etait possedé par le démon!
La magie depassait largement son domaine de competence et pour la premiere fois de sa vie il ne savait absolument plus quoi faire...


[hrp]Allo!Y a encore quelqu'un dans les parages #008 [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Kellen
SPIRIT
SPIRIT


Féminin Nombre de messages : 3381
Age : 32
Titre : Leronis ambassadrice de la paix
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Jeu 24 Aoû - 0:43

*Kellen vit le couteau rougeoyant s'approcher des plaies du seigneur dark Sorrow, un moment qui sembla durer des heures, un moment coupé du temps puis un son, une sensation et la réalité reprenait ses droits.
Le seigneur Shogun lui proposait de ne pas regarder si cela était par trop difficile, l'esprit de Kellen était alors à cent lieu de là, elle réflechissait à la raison de leur présence içi et commencait à se dire qu'il fallait provoquer les rencontres, bousculer les évenements afin que la vérité apparaisse ou du moins quelques morceaux du puzzle informe qu'ils entrevoyaient.
Aussi, elle ne se rendit pas compte du couteau, ne sentit pas l'odeur étrange qui émanait du couteau, elle regardait au loin, elle portait son regard vers le palais mystérieux, il fallait le visiter, le connaitre, apprendre tout simplement.
Ces pensées filaient et elle ne vit rien venir, ne sentit pas l'appel étrange, l'aide demandée. Le vent avait parlé mais elle ne l'entendit que trop tard, le choc fut rude, intense, presque indescriptible.
Kellen tenta de faite taire la douleur qui s'insinuait insidieusement dans ton son corps, elle regarda autour d'elle et vit le seigneur Shogun à quelques mètres d'elle lui aussi sous le choc, le regard rempli d'incompréhension.
Elle porta alors son regard où le seigneur Shogun regardait et un sentiment d'effroi apparut.
L'ombre était devenue or, l'épée était flambaoyante et le seigneur dark Sorrow avait retrouvé sa vigueur et sa détermination mais à quel prix.
Elle ne pouvait intervenir, n'avait pas le droit de s'interposer mais que pouvait-on faire devant pareille étrangeté.
On aurait dit deux jumeaux qui se faisaient face, deux êtres identiques, un même esprit. Cela était effrayant.
Aussi, Kellen se rapprocha du seigneur Shogun, doucement car la douleur était toujours présente. Arrivée près de lui, elle l'interrogea du regard, que pouvait-on faire face à ce mystère. Aussi prit-elle la parole d'une vois mal assurée : *




_ Que pouvons nous faire, doit on rester içi près de lui et assister à ce combat sans pouvoir agir car le seigneur dark Sorrow se bat pour lui, contre son passé pour atteindre un avenir meilleur, c'est sa quête, son choix. Où doit-on aller de l'avant et percer le secret du palais ? Faut-il agir et bousculer cet endroit mystérieux ?
Où es la sagesse et la vérité, le savez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Lun 4 Sep - 18:51

CHAPITRE IV --- Le survivant de l'Hydre


« Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Hiiiiiiiiiiiiiiii… »

*L'Hydre courait de plus en plus vite en direction de Sante... Sante, tout sourire se mit à dire...* Ouais, quoi, qu'est ce que tu vas faire hein?! Tu n'as pas compris que j'étais dans un rêve? Regarde, si maintenant je veux avoir deux mannequins, il me suffit de le penser fort.... *Il ferma les yeux, il transpirait, mais rien...* Et [auto-censure]Biiiiip[/auto-censure] Je vois que je n'ai plus trop le choix... *Sante prit son courage à deux mains et se mit à courir, la créature le poursuivait... Un tour, deux tours, trois tours... Dans les tribunes, on pouvait entendre des cris d'encouragement pour notre héros, oui il en avait, disons, deux, mais en fait, c'etait deux personnes qui trinquaient..* Santé ! *Tout les autres criaient pour que le combat s'achève au plus et si possible avec une mort violente, vous savez? Un bras arraché, une jambe cassé, etc. Enfin soit... Après une bonne vingtaine de tours, le public, fou de colère lancait de la nourriture, Sante évita deux, trois projectiles, fit une quadriple esquive... Quelques tours plus tard, le drame... Sante glissa sur un légume, trébucha, tomba la tête la première, le postérieur vers le ciel, il tenta de se relever en vitesse, mais retomba, cette fois ci sur son royal fessier... Il vit l'hydre arriver... Sante ferma les yeux... Il attendait sa mort, lui qui revait de mourir auprès des trolls homosexuels de Sylvestre Bourg... (enfin soit..) Il entendit le public hurler !

Sante essaya de regarder et vit l'hydre marcher avec difficulté, avait il mangé trop de nourriture lancé par les supporters en colère? Etait il dans un jour sans? En avait il assez de la viande humaine? Les faits étaient là, la créature tribuchait... C'est alors qu'il vit qu'une des têtes avait dans sa gueule, une bouteille ayant pour étiquette, la tête de Sante faisant un clin d'oeil...*
Mais c'est mon jus de pommes alcoolisé que j'ai fabriqué pendant mon voyage ! *Sante se releva, embrassa ses muscles puis les montrait aux spectateur...* Alors, hein?! Oui, il m'a fallu quatre heures pour le battre, mais ca change quoi??? REGARDEZ ! *Il s'approcha de l'Hydre qui avait du mal à tenir sur ses pattes, il la regarda, celle ci le regarda à son tour, le regard vide... Sante leva son pied pour donner le coup de grâce et... * Je ne peux pas, lorsque je vois cette pauvre bête beurré en train de vomir, ca me fait penser à Belginou, à oufti, nos soirées guindailles où nous tabassions Nebulis qui essayait de nous faire croire que le psg savait jouer au football, mon pays me manque...

*Sante fît demi-tour et alla vers la sortie, le regard triste, alors que le public l'acclamait..* "Il a battu l'Hydre !" "Quel courage..." "A ta santé mon ami" *Les portes s'ouvrit, devant lui l'obscurité, il disparut petit à petit dans celle ci, sous les acclamations de plus en plus bruyantes des spectateurs...


[à suivre]



[HRP] Sorry, j'avais un job très fatiguant, j'ai même du mettre ogame de coté pendant deux semaines ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mar 5 Sep - 21:30

CHAPITRE V --- L'espoir renait


*Sante marcha, étrangement, personne ne l'accompagnait. Il se dirigea vers l'escalier qui menait à sa cellule, ses pas résonnaient. Ses mains dans ses poches, il regardait à peine un mètre devant lui. Une fenêtre laissa entrer la lumière. Il leva sa regard, ses yeux brillaient à la lumière du jour, il était triste...* A quoi bon m'enfuir? J'irai où? Je n'ai plus assez de deut, ça ne servirait à rien de mourir dans l'espace par manque d'alcool et de vivres... *Il sourit...* Quand j'aurai raconté mes aventures à balou, il sera si passionné, moi qui avait l'habitude de lui inventer toute sorte d'exploits en tout genre... *Il tourna la tête, regarda en haut des escaliers...* A quoi bon, quelle est la probabilité que je quitte ce endroits... Ai je une chance?!

*Une douce voix...* Une infime, mais elle existe belle est bien... *Une silhouette apparut de l'ombre, Sante qui pouvait voir dans le noir, vit qu'il s'agissait d'une magnifique demoiselle, habillé différemment des femmes qui se trouvait dans le public... Sante dit alors...* Qui êtes vous? *Elle descendit les escaliers qui les séparaient. Il faisait très sombre, leurs visages étaient éclairés que très légèrement par la fenêtre. Elle répondit...* Aucune importance, mais sachez que je vous ai trouvé très courageux face à l'hydre et que je pourrai peut être vous aider à vous échapper d'ici... *Voyant le regard de Sante s'illuminer, elle sourit discrètement... Soudainement, elle regardait vers le bas, des pas s'approchaient... Elle le regarda à nouveau et dit...* Je dois partir... *Elle remonta les escaliers, pris à gauche et disparut... Sante ferma les yeux, une sensation étrange l'envahissait...*

Alors, comme ça, on a battu l'hydre?! *Le chef des gardes apparut à son tour, mais cette fois, en bas des escaliers...* Tu es le premier à le battre, c'est vraiment un exploit et notre roi souhaiterait te rencontrer... Mais avant cela, nous vous avons réservé quelque chose... *Sante étonné, répondit...* Est ce une coutume de chez vous d'attaquer avant de faire connaissance? J'accepte volontiers de rencontrer votre roi, j'ai à lui parler...

*Sante suivit l'individu, ils tournèrent eux aussi à gauche (sa cellule était normalement à droite), ils arrivèrent devant une porte immense, qui s'ouvrit dès qu'ils s'approchèrent de celle ci, une lumière aveuglante jaillissait d'à travers la porte, Sante se protégeait les yeux à l'aide de son bras... *

*Sante s'habitua à la lumière, il n'en croyait pas ses yeux !*


[à suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   Mer 6 Sep - 22:04

CHAPITRE VI --- La rencontre avec le roi


*Devant lui, une salle qui était aussi grande qu'un vaisseau de bataille, le plafond qui devait être à dix mètres de haut était soutenu par quatre colonnes d'au moins deux mètres de diamètre, les cotés étaient entièrement vitrée, où l'on pouvais contempler la végétation qui était soudainement devenue tel l'Amazonie, de la faune et flore totalement inconnues et farfelues... Un immense tapis rouge menait jusqu'au bout de la salle, de part et d'autre de celui ci, se trouvait des gardes aux uniformes rouges et aux pantalons bleus, ils arboraient fièrement les fanions représentatif de la citée, on pouvait y distinguer la créature qu'était l'hydre, entourant de ses multiples cous une épée...* Ben dites donc... Ce n’est pas si mal tout ça... *Dit alors Sante, il s'approcha d'un des gardes qui était immobile, fit toute sorte de grimaces, c'est alors que le garde lui donna un coup de poing..* OUILLE, MAIS IL EST TARE!!! Je croyais qu'il n’avait pas le droit de bouger... *Le chef qui l'accompagnait, le regarda et répondit...* On a jamais dit ça vous savez... *Sante répondit...* Je dois confondre avec d'autre garde, mais lesquels... *Sante, s'assit, croisa les jambes et réfléchit... Le garde continua de marcher, arrivé au bout du tapis, il se trouvait devant une table, situé sur un balcon donnant une magnifique vue sur les vallées, on pouvait entendre les bruits d'une cascade, il appela Sante...* S'il vous plaît, je vous prie de bien vouloir m'accompagner, notre roi désire vous parler...

*Sante se leva, mit ses mains dans ses poches arrières et rejoignit le garde en regardant avec émerveillement le paysage qui s'offrait à lui... Une voix...* Je vous souhaite la bienvenue cher visiteur... *Sante ne le regarda pas, il continua tout droit, s'arrêta à hauteur du muret séparant le balcon, du vide..* WOUUUUUUHA, je n'ai jamais rien vu d'aussi beau, cette vue est magnifique ! *La même voix lui répondit...* Bienvenue à Illama ! *Sante ricana..* Vous voulez dire iiyama? Tant qu'on y est, 007?! Laissez moi rire... *On lui répondit...* Tout à fait, 7ème planète du système Jéhessèf... *Sante ferma les yeux...* Ca devient de plus en plus bizarre... *Il se tourna vers la voix et ouvra les yeux...* AAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaah !!! *Devant lui un petit personnage barbu, habillé d'un drap, derrière lui se trouvait une vingtaine de femmes légèrement habillées... Sante reprit...* MAIS C'EST TOI IIYAMA_007 DE LA GSF !!! *L'individu lui répondit...* Comment savez vous que je porte le nom de mon royaume? Je suis le VIIème du nom et je suis bien de la Jéhessèf... *Sante, le regard bête, lui demanda...* Votre royaume?! Vous êtes le roi??? *Le roi sourit et lui répondit...* Tout à fait et vous, monsieur l'aventurier? *Sante se redressa, puis s'agenouilla...* Je me nomme Sante, co-dirigeant du royaume Sylvestre, je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la facon dont je me suis conduit envers votre personne... *Le roi prit la main de Sante, le fit se lever en rigolant...* Il n'y a pas de quoi, ca faisait bien longtemps qu'on ne m'avait plus parlé comme cela, j'aime ta franchise !

[à suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un endroit mystérieux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un endroit mystérieux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le rôdeur mystérieux
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» 100000 poissons et 5000 oiseaux morts dans l'état d'Arkansas. Très mystérieux.
» YGO : Arsenal Mystérieux 4
» YGO : Booster Arsenal Mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la ligue des archivistes :: Le Monde d'OGame :: La Citadelle Légendaire-
Sauter vers: